Leopardstown Christmas Hurdle: Klassical Dream livre pour mettre en place le tir de Stayers Hurdle au festival de Cheltenham |  Nouvelles de course

Klassical Dream a mené l’opposition au sol sous la conduite inspirée de Paul Townend pour remporter le Dornan Engineering Christmas Hurdle à Leopardstown.

Townend a volé une marche sur ses rivaux au départ en prenant au moins six longueurs hors du terrain.

Seul Danny Mullins, chevauchant le vainqueur de l’année dernière, Flooring Porter, a tenté de couvrir le mouvement et a hissé sa monture à la deuxième place derrière Willie Mullins, sept ans, entraîné.

Klassical Dream, qui disputait sa première course depuis sa victoire au Stayers Hurdle de Punchestown en avril, s’est installé en tête avec Flooring Porter bien loin des autres.

Malgré tous ses efforts, Flooring Porter n’a pas pu monter un défi sérieux à Klassical Dream (favori 7/4), qui n’a pas hésité à décrocher le butin de Grade One de deux longueurs. Burning Victory était à 21 longueurs à la troisième place.

Klassical Dream a été réduit au favori 2/1 du 7/2 pour le Stayers’ Hurdle au festival de Cheltenham avec Coral et 11/4 du 4/1 avec Paddy Power et Betfair.

Image:
Klassical Dream est passé de l’avant et n’a jamais été dépassé à Leopardstown

« Nous nous attendions à du rythme dans la course, mais Paul a dit que le cheval a pris l’initiative, a sauté par la porte et est parti », a déclaré l’entraîneur vainqueur. « Le cheval a pris le relais et a tout fait lui-même.

« C’est un cheval difficile à entraîner, mais il a d’énormes capacités et ne vous donne pas toujours confiance quand il travaille. J’espérais seulement que les choses se passeraient bien quand il est venu ici aujourd’hui et ils l’ont fait.

« Nous apprenons à le connaître beaucoup plus maintenant et à lui faire confiance. C’est une bonne possibilité qu’il puisse se rendre directement à Cheltenham mais nous n’y avons pas vraiment pensé. »

Doyle profite d’un choc pour le premier vainqueur

Howyabud a déjoué Horantzau D’Airy pour créer une surprise de 25/1 lors de ses débuts sur les plus petits obstacles lors du match d’ouverture à Leopardstown.

Deuxième en deux pare-chocs et un point à point, le hongre de quatre ans a parcouru pratiquement toute la course sur deux milles et demi entre les mains du prétendant de 5 livres Jack Foley pour donner à Ellen Doyle son premier vainqueur en tant qu’entraîneur.

Howyabud a coupé le rythme du début avec Frontier General et Horantzau D’Airy sur leurs talons. Une fois que Frontier General a suffisamment pleuré, le duo a eu la course entre eux et Howyabud s’est clairement dégagé dans les phases finales pour marquer de six longueurs. Secret She Keeps était à cinq longueurs et demie de la troisième place.

Howyabud et Jack Foley sautent le dernier pour remporter le Savills Maiden Hurdle à Leopardstown
Image:
Howyabud et Jack Foley sautent le dernier pour remporter le Savills Maiden Hurdle à Leopardstown

« C’est notre premier vainqueur sur piste donc nous sommes très heureux », a déclaré Doyle, basé dans le comté de Wexford.

« Il avait une bonne forme de pare-chocs et a couru dans un très bon point à point à Monksgrange la dernière fois. Nous pensions beaucoup à lui en venant ici et nous étions très heureux avec lui.

« Il avançait bien et le cheval de Paul a fait une légère erreur, après cela nous nous attendions à ce qu’il fasse le travail.

« J’ai obtenu la licence en mars et j’ai eu sept ou huit coureurs. Je suis ravi pour le propriétaire car Charlie (Carter) est avec nous depuis longtemps et je suis heureux de le voir remporter sa victoire aujourd’hui.

« Nous verrons de quelle façon il sortira de la course, partirons de là et verrons ce que le propriétaire veut faire. »

Panda Boy (16/1) est venu avec un run tardif pour gâcher un pari sur Winter Fog dans le Pertemps Network Handicap Hurdle.

Panda Boy gagne à Leopardstown sous JJ Slevin
Image:
Panda Boy gagne à Leopardstown sous JJ Slevin

L’enfant de cinq ans peu couru, entraîné par Martin Brassil et monté par JJ Slevin, s’est imposé dès le dernier vol réinséré pour battre Winter Fog de trois longueurs et quart. Futurum Regem était à une longueur de la troisième place.

Slevin a déclaré: « C’était un bon effort, il a bien voyagé et a bien sauté. C’est un bon cheval de jeu dur et il a bien gagné.

« Sa forme était correcte et j’espérais qu’il courrait bien mais je n’étais pas sûr. J’espérais qu’il serait capable d’être dans les cinq ou six premiers, mais il a bien tenu le coup et il a été un bon gagnant sur le journée.

« Au cours de ce voyage, il a un peu de classe et un peu de croisière autour de lui, et c’est un bon signe. Quoi qu’il fasse sur les haies sera un bonus parce qu’il va être un bon chasseur. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.