Actualité culturelle | News 24

L’entrée au Machu Picchu suspendue en raison des troubles au Pérou



CNN

L’entrée des touristes à la citadelle de Machu Picchu et au réseau du sentier Inca a été suspendue jusqu’à nouvel ordre en raison des troubles en cours au Pérou, ont annoncé samedi des responsables du pays.

La Direction décentralisée de la culture et la Direction du sanctuaire historique du Machu Picchu ont déclaré dans un communiqué la veille que les touristes qui ont un billet pour le 21 janvier ou plus tard peuvent demander un remboursement jusqu’à un mois après la fin des manifestations.

Plus tôt cette semaine, les manifestations au Pérou se sont poursuivies dans tout le pays, faisant au moins 30 blessés. Au moins deux policiers ont été blessés et 11 personnes arrêtées alors que les manifestations sont devenues violentes dans la ville méridionale de Puno vendredi. Un poste de police à Puno a été incendié. Le ministre de l’Intérieur, Vicente Romero, a déclaré que des manifestants avaient attaqué vendredi des postes de police, des bâtiments gouvernementaux et des entreprises privées à travers le pays.

Le Pérou connaît certaines de ses pires violences politiques au cours des dernières décennies. Les manifestants veulent de nouvelles élections, la démission de Boluarte, une modification de la constitution et la libération de Castillo, qui est actuellement en détention provisoire. Au cœur de la crise se trouvent des revendications pour de meilleures conditions de vie qui n’ont pas été satisfaites au cours des deux décennies qui ont suivi le rétablissement du régime démocratique dans le pays.

La citadelle inca de Machu Picchu est vue à Cusco, au Pérou, sur cette photo d'archive du 2 décembre 2014.

Selon Andina, des parties du chemin de fer Urubamba-Ollantaytambo-Machu Picchu ont été endommagées lors des manifestations anti-gouvernementales de jeudi, obligeant les services ferroviaires à être suspendus jusqu’à nouvel ordre. Le service de train suspendu a laissé 417 personnes – dont 300 ressortissants étrangers – bloquées dans le district de Machu Picchu.

Au moins 300 de ces touristes sont des étrangers, selon le ministre péruvien du commerce extérieur et du tourisme, Luis Helguero.

“Les gens sont toujours piégés au Machu Picchu”, a déclaré Helguero. “417 touristes ne peuvent pas quitter la ville, plus de 300 sont des étrangers.”

Helguero a déclaré que les autorités évaluent et réparent les dégâts afin que les touristes puissent être évacués. Certains touristes ont été évacués à pied, mais la randonnée, a déclaré Helguero, a duré au moins six à sept heures.

PeruRail a annoncé jeudi qu’il suspendait ses services vers et depuis le Machu Picchu, entre autres destinations, car les voies étaient bloquées et endommagées à divers endroits.

“Nous regrettons toutefois les inconvénients que cela cause à nos passagers en raison d’une situation indépendante de la volonté de la compagnie en raison des manifestations à Cuzco”, indique le communiqué.

Articles similaires