L’entraîneur Steven Gerrard améliore Patrick Vieira dans la bataille des grands de la Premier League

Steven Gerrard a eu raison de Patrick Vieira dans la bataille des grands devenus entraîneurs de la Premier League anglaise alors que les buts de Matt Targett et John McGinn ont assuré une victoire 2-1 à Aston Villa à Crystal Palace samedi.

Deux des meilleurs milieux de terrain de leur génération se sont affrontés sur la ligne de touche pour la première fois lors d’un match de compétition et c’est Gerrard qui a pu célébrer une deuxième victoire consécutive depuis son départ des Rangers pour Villa.

Un but de Targett à la 15e minute, après qu’un corner l’ait atteint au deuxième poteau, a donné l’ascendant à Villa et McGinn a bouclé les trois points tard. Marc Guehi a inscrit une consolation dans les arrêts de jeu.

Gerrard a dû attendre 84 minutes pour que Villa ouvre son compte sous lui le week-end dernier lors d’une victoire 2-0 sur Brighton, mais ses joueurs ont ouvert le score bien plus tôt dans le sud de Londres.

Cela est également venu d’une source improbable, l’arrière gauche Targett rentrant du coin d’Ashley Youngs pour marquer pour la troisième fois seulement en Premier League.

James Tomkins, rappelé à la place de Joachim Andersen, blessé, était à l’origine de la faute que Targett était son homme et il a également mal synchronisé son saut en essayant de repousser Youngs pour s’assurer que Palace a concédé un 10e but sur un coup franc cette saison.

Mis à part l’effort du pied gauche de Wilfried Zahas qui a été traîné au large au début, c’était en grande partie Villa au sommet pendant les 45 premières minutes.

Les deux changements apportés par Gerrard lors de la victoire sur Brighton ont porté leurs fruits, Leon Bailey et Young causant de nombreux problèmes, tandis que McGinn a failli porter le score à 2-0 à la 27e minute, passant juste à côté.

Young était le prochain joueur de Villa à tirer sur la cible et avec Palace manquant clairement de rythme, Vieira aurait salué l’arrivée de la mi-temps.

Le capitaine du Palace Luka Milivojevic a été retiré vers l’heure de jeu après un match médiocre et Eberechi Eze, de nouveau en forme après une blessure au tendon d’Achille, a été présenté pour sa première apparition depuis le 16 mai.

C’était un appel audacieux de Vieira, compte tenu de la longue mise à pied des meneurs de jeu, et il en a fait un autre lorsque Zaha a été remplacé par Odsonne Edouard peu de temps après.

Gerrard s’est également tourné vers son banc à ce stade et a vu le remplaçant Douglas Luiz émettre un carton rouge à 18 minutes de la fin, seulement pour que VAR intervienne.

L’arbitre Michael Salisbury, en charge de son premier match de Premier League, a été invité à revoir l’incident et a rétrogradé le tacle de Cheikhou Kouyaté à un carton jaune.

Cela a ajouté à la frustration des supporters locaux, mais Palace a finalement réussi un tir cadré lorsque Christian Benteke a tiré directement sur Emi Martinez depuis le renversement de Tomkins. Edouard fit de même peu de temps après.

Villa devait s’assurer que Gerrard ait enfin goûté au succès à Selhurst Park en saisissant une seconde avec quatre minutes à jouer.

Le remplaçant Anwar El Ghazi a dribblé dans la surface et a touché McGinn, qui a bouclé un tir dans le coin pour son troisième but de la saison.

Guehi a tapé sur le centre de Kouyates pour en retirer un pour l’équipe locale à la cinquième minute du temps d’arrêt, mais Gerrard, qui n’a pas réussi à gagner en tant que joueur en six sorties à Palace, a vu son équipe s’accrocher pour une autre victoire.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.