Skip to content

Un combattant fidèle aux gestes du gouvernement libanais soutenu par les Nations Unies (GNA) lors d'un affrontement avec des forces fidèles à Khalifa Haftar à la périphérie de Tripoli, en Libye, le 21 mai 2019.

REUTERS | Goran Tomasevic

Les violations d'un embargo sur les armes en Libye sont devenues une plaisanterie et il est impératif que ceux qui le violent soient tenus responsables, a déclaré dimanche un haut responsable de l'ONU.

"L'embargo sur les armes est devenu une plaisanterie, nous devons tous vraiment intervenir ici", a déclaré la représentante spéciale adjointe des Nations Unies en Libye, Stephanie Williams, lors d'une conférence de presse à Munich.

"C'est compliqué parce qu'il y a des violations par terre, mer et air, mais cela doit être surveillé et il doit y avoir une responsabilité."

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *