L’Egypte parie sur des découvertes anciennes pour sortir le tourisme de la pandémie

En avril, Zahi Hawass, l’archéologue le plus connu d’Égypte, a annoncé la découverte d’une cité perdue vieille de 3 000 ans dans le sud de Louxor, avec des maisons en briques de boue, des artefacts et des outils de l’époque pharaonique. Elle remonte à Amenhotep III de la 18e dynastie, dont le règne (1390-1353 av. J.-C.) est considéré comme un âge d’or pour l’Egypte ancienne.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments