L’économie canadienne a progressé de 0,1 % en juillet, contrairement aux attentes de contraction

Le produit intérieur brut du Canada a augmenté de 0,1 % en juillet, dépassant les attentes d’une baisse, la croissance des secteurs minier, agricole et pétrolier et gazier ayant compensé la contraction du secteur manufacturier.

Statistique Canada a rapporté jeudi que la production économique du secteur des sables bitumineux a fortement augmenté, de 5,1 % au cours du mois. C’était un changement de direction après deux mois consécutifs de déclin.

Le secteur de l’agriculture, de la sylviculture, de la pêche et de la chasse a augmenté de 3,2 %, entraîné par une augmentation de la production végétale.

En revanche, le secteur manufacturier a reculé de 0,5 %, sa troisième baisse en quatre mois.

Le commerce de gros a reculé de 0,7 % et le secteur du commerce de détail de 1,9 %. C’est la plus petite production pour le commerce de détail depuis décembre.

Alors que l’économie a connu une légère croissance en juillet, le premier regard de l’agence de données sur les chiffres d’août ne montre aucune croissance.

Dans l’ensemble, alors que les économistes étaient satisfaits de voir l’économie se développer, les données suggèrent que les choses commencent à ralentir.

“L’économie s’est mieux comportée que prévu cet été, mais les résultats n’étaient toujours pas très encourageants”, a déclaré l’économiste Royce Mendes de Desjardins.

“Alors que les données ont dépassé les attentes aujourd’hui, les chiffres n’ont pas suffisamment déplacé l’aiguille pour voir une réaction matérielle du marché.”