Skip to content

Le PIB du Royaume-Uni (produit intérieur brut) a diminué de 2% au cours des trois premiers mois de l'année, d'un trimestre sur l'autre, selon les chiffres préliminaires publiés mercredi, alors que les fermetures ont frappé l'économie britannique.

Cependant, le chiffre était meilleur que les 2,5% attendus par les analystes.

En mars, d'un mois sur l'autre, l'économie s'est contractée de 5,8%.

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé des mesures de verrouillage à l'échelle nationale à partir du 23 mars dans le but de limiter la propagation du virus, qui a désormais infecté plus de 227 000 personnes dans le pays. Johnson a dévoilé cette semaine un plan d'assouplissement progressif des mesures au cours des prochains mois.

La Banque d'Angleterre (BOE) a déclaré la semaine dernière qu'elle prévoyait une baisse du PIB de 14% par rapport à 2020 dans son ensemble, tirée par une baisse de 25% au deuxième trimestre.

Ce serait le ralentissement annuel le plus marqué depuis 1706, selon les données historiques de la Banque d'Angleterre. Compte tenu de l'assouplissement supposé des mesures de distanciation sociale, la BOE s'attend toutefois à ce que la baisse du PIB soit temporaire et suivie d'une reprise rapide.

Ceci est une histoire de dernière minute et sera mise à jour sous peu