LeBron James des Lakers de Los Angeles condamné à une amende pour « geste obscène », mis en garde pour avoir juré

La star des Los Angeles Lakers, LeBron James, a été condamnée à une amende de 15 000 $ pour un « geste obscène » et a été mise en garde pour avoir injurié lors d’une conférence de presse par les responsables disciplinaires de la NBA vendredi.

« LeBron James a été condamné à une amende de 15 000 $ pour avoir fait un geste obscène sur le terrain de jeu et a été mis en garde pour avoir utilisé un langage vulgaire lors de la disponibilité des médias », a déclaré le porte-parole de la ligue Byron Spruell dans un communiqué de presse.

C’est la deuxième fois cette semaine que la ligue sanctionne James pour un incident sur le terrain.

James a écopé d’une suspension d’un match pour une altercation sanglante avec Isaiah Stewart des Detroit Pistons lors d’un match dimanche dernier. C’était la première suspension de la carrière de James.

L’interdiction signifiait que James a raté la défaite 106-100 des Lakers contre les Knicks de New York mardi.

Il est revenu mercredi pour affronter les Pacers d’Indianapolis et a marqué 39 points dans une victoire de 124-116 en prolongation. À la fin du quatrième quart, James a attiré la colère des officiels de la ligue pour avoir fait un geste obscène après avoir fait couler un panier à trois points qui a porté l’avance des Lakers à six points.

James a claqué la suspension d’un match après le match des Pacers, décrivant la punition aux journalistes comme « un taureau—-« .

La NBA a émis vendredi un avertissement à James contre « l’utilisation d’un langage vulgaire pendant la disponibilité des médias ».

James a également eu une paire de fans éjectés du match des Pacers en prolongation, après l’avoir chahuté de leurs sièges à côté du court.

En neuf matchs cette saison, James a une moyenne de 24,6 points, cinq rebonds et 4,6 passes décisives.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.