Le Yémen signale trois premiers cas de coronavirus, un décès dans la province de Lahaj

Aden (Reuters) – Le Yémen a signalé mercredi les trois premiers cas du nouveau coronavirus dans la province méridionale de Lahaj, dont l'un est décédé, et une autre infection dans le port sud d'Aden.

Le comité d'urgence sur les coronavirus du gouvernement soutenu par l'Arabie saoudite a également déclaré qu'un patient COVID-19 diagnostiqué plus tôt dans la province de Taiz était décédé. Cela porte le nombre total dans les zones sous contrôle du gouvernement internationalement reconnu à 25 infections avec cinq décès.

Le mouvement Houthi, qui contrôle la capitale Sanaa et la plupart des grands centres urbains, a jusqu'à présent signalé une infection, un ressortissant somalien retrouvé mort dans un hôtel.

Le Yémen est divisé depuis que les Houthis ont évincé le gouvernement soutenu par l'Arabie saoudite à Sanaa fin 2014, ce qui a incité une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite à intervenir contre le groupe.

La guerre de cinq ans a bouleversé le système de santé et laissé la population du Yémen affaiblie par la faim et les maladies généralisées.

Reportage de Mohammed Ghobari; Écriture de Dahlia Nehme et Ghaida Ghantous; Montage par Alex Richardson