Actualité politique | News 24

Le Wheeling & Deal démarre – Journal

• Shehbaz rencontre Zardari et Bilawal et appelle Khalid Maqbool
• Le PTI et le MWM seraient en pourparlers pour une « alliance » dans le Centre, au Pendjab.

KARACHI / ISLAMABAD : Avant même que le décompte des voix pour les élections aux assemblées nationales et provinciales ne soit terminé, les dirigeants d’un certain nombre de grands partis politiques se sont réunis tard vendredi soir, apparemment dans l’espoir de rassembler un nombre suffisant pour former des gouvernements au Centre et dans les quatre provinces.

Dans un discours prononcé vendredi soir, le leader du PML-N, Nawaz Sharif, avait annoncé qu’il avait chargé son frère, l’ancien Premier ministre Shehbaz Sharif, de tendre la main aux principaux partis tels que le PPP, le MQM-P et d’autres, pour former une alliance.

Dans cette veine, Shehbaz a rencontré le chef du PPP, Asif Ali Zardari, et son fils, Bilawal Bhutto-Zardari, à la résidence du ministre en chef par intérim du Pendjab, Mohsin Naqvi, ont indiqué des sources. Aube.

“La réunion était en quelque sorte le début de quelque chose de grand”, a déclaré une source du PPP, indiquant qu’ils ont discuté des résultats des élections et de la situation post-électorale.

« La réunion a été très brève ; ça n’a pas duré très longtemps. M. Zardari a atterri à Lahore vendredi soir alors que Bilawal y était déjà. Les deux se rendirent en voiture [Mr Naqvi’s] endroit où [Shehbaz] attendait déjà leur arrivée. Ce fut une brève discussion mais apparemment elle s’est terminée sur une note positive.

Plus tard, Shehbaz s’est également entretenu avec le responsable du MQM-P, le Dr Khalid Maqbool Siddiqui, a déclaré le haut dirigeant Aminul Haque. Aube. Il a déclaré que M. Sharif leur avait téléphoné tard dans la soirée et que les deux parties tiendraient une réunion « très prochainement ».

«Nous célébrons notre victoire au Jinnah Ground à Azizabad samedi (aujourd’hui). La réunion aura lieu après cela », a-t-il déclaré.

Avant les élections générales, le MQM-P avait annoncé qu’il soutiendrait Nawaz Sharif comme candidat au poste de Premier ministre après les élections. Cependant, les résultats lamentables du PML-N ont donné au MQM-P l’occasion de repenser, puisque M. Haque a refusé de commenter lorsqu’on lui a rappelé l’accord électoral de son parti avec la N-League.

Par ailleurs, le président du MQM-P, le Dr Siddiqui, a invité tous les candidats indépendants ayant remporté les élections à rejoindre son parti.

“Bien que nous n’ayons pas de mallette, nos portes sont ouvertes à tous les candidats indépendants”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Option MWM

Le Majlis Wahdatul Muslimeen (MWM), qui entretient des relations de longue date avec le PTI depuis le sit-in de ce dernier devant le Parlement en 2014, serait également de la partie.

Des sources des deux partis ont déclaré Aube la possibilité que des indépendants soutenus par le PTI fusionnent avec le MWM dans le but de maintenir la discipline parmi ses cadres et de s’emparer des sièges réservés aux femmes et aux minorités.

Hameed Hussain du MWM a réussi à remporter un siège à l’AN devant le NA-37 Kurram (Parachinar) avec 58 650, battant Sajid Turi du PPP, qui a obtenu 54 384 voix.

Par ailleurs, le MWM est également en mesure d’offrir le même avantage au PTI à l’Assemblée du Pendjab, avec la présence de son candidat Raja Asad Abbas, vainqueur du PP-18 Rawalpindi.

L’Assemblée du Pendjab compte 297 sièges généraux, dont 66 réservés aux femmes et huit aux non-musulmans.

En rejoignant le MWM ou tout autre parti, le PTI pourrait gagner environ 24 femmes députées au Pendjab.

Le secrétaire central à l’information du PTI, Raoof Hassan, a déclaré Aube le sujet avait été largement débattu lors des réunions du parti et plusieurs options étaient sur la table.

« Notre première priorité était de créer notre parti », a-t-il déclaré, sans toutefois préciser comment ils pourraient y parvenir.

M. Hassan a ajouté qu’une décision quant à savoir si leurs législateurs rejoindraient le MWM ou tout autre parti, ou resteraient indépendants, sera prise dans les prochains jours.

Cependant, le secrétaire aux affaires politiques du MWM, Asad Naqvi, a déclaré qu’aucune négociation n’était en cours avec la direction du PTI à cet égard.

Publié dans Dawn, le 10 février 2024