Le Vietnam impose un couvre-feu et des évacuations avant le typhon Noru

HANOI, Vietnam – Le Vietnam a imposé un couvre-feu et évacué plus de 800 000 personnes alors qu’un puissant typhon qui avait inondé des villages et fait au moins huit morts aux Philippines visait mardi la région centrale du pays.

Les personnes vivant près de la côte où le typhon Noru devait frapper tôt mercredi avaient reçu l’ordre de se mettre à l’abri, a indiqué la télévision nationale VTV. Les écoles ont été fermées et les événements publics annulés.

Dans les provinces de Da Nang et Quang Nam, un couvre-feu sera en vigueur à partir de mardi soir. Il interdit aux gens de s’aventurer à l’exception de ceux qui sont en service officiel, a déclaré la télévision.

Les vols dans cinq aéroports régionaux ont été annulés et le service ferroviaire interrompu jusqu’au passage du typhon.

L’agence météorologique a déclaré que Noru emballait des vents maximums soutenus de 180 kilomètres (111 miles) par heure.

Parmi les décès dus au typhon dans le nord des Philippines dimanche, cinq secouristes se sont noyés dans la ville de San Miguel, dans la province de Bulacan, après que leur bateau s’est renversé lorsqu’il a été heurté par un mur effondré, les jetant dans des eaux de crue déchaînées, a annoncé la police.

Près de 80 000 personnes ont été déplacées vers des abris d’urgence, certaines de force, sur l’île principale de Luzon, où de nombreux villages ont été inondés.