Skip to content

Te Vatican a abandonné le premier match international de sa nouvelle équipe de football féminin après que des membres de l’équipe adverse ont manifesté contre l’opposition de l’église catholique à l’avortement et aux droits des homosexuels.

La nouvelle escouade de femmes du Vatican a été annoncée en fanfare en mai pour lutter contre les critiques selon lesquelles l’Église ne faisait pas assez pour inclure des femmes à des postes clefs dans le cadre de scandales majeurs sur les abus sexuels commis sur des religieuses par des membres du clergé.

Mais comme l'hymne du Vatican a été joué devant les équipes assemblées, plusieurs des joueurs et des soutiens de l'équipe autrichienne Mariahilf ont soulevé leurs chandails pour exposer des diagrammes des organes de reproduction féminins.

Une joueuse autrichienne avait écrit «Mon corps, ma règle» sur son dos et des bannières avec «Contre l'homophobie» ont été déployées par les spectateurs dans les gradins.

Le nouvel envoyé du pape en Autriche, Mgr Pedro Lopez Quintana, observait de côté l’arbitre qui abandonnait le match avant même le coup de sifflet.

"Le jeu a été annulé parce que nous sommes ici pour le sport, pas pour des messages politiques ou autres", a déclaré le radiodiffuseur public ORF, cité par Danilo Zennaro, représentant de l'association sportive du Vatican.

Une joueuse de l'équipe féminine Mariahilf de la capitale autrichienne a déclaré qu'elle ne s'attendait pas à ce que l'action de protestation mène à la fin du match.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *