Le Toronto FC embauche Bob Bradley, ancien patron du LAFC et de l’USMNT, en tant que nouvel entraîneur-chef et directeur sportif

L’équipe de Major League Soccer, le Toronto FC, a embauché Bob Bradley comme nouvel entraîneur-chef et directeur sportif de l’équipe, a annoncé le club.

Bradley rejoint le club canadien après avoir quitté LAFC, où il avait servi à partir de 2017 en tant que tout premier manager de l’équipe.

– Guide des téléspectateurs ESPN+ : LaLiga, Bundesliga, MLS, FA Cup, plus

« Nous sommes ravis que Bob se mette au travail », a déclaré le président du Toronto FC, Bill Manning. « Nous entrons dans une intersaison extrêmement importante et savons que nous avons une équipe qui a besoin d’un relooking important.

« Bob a de l’expérience dans la constitution d’équipes et dans leur capacité à performer à un niveau élevé. Il comprend les attentes et les normes de TFC et est prêt à relever ce défi. »

Bradley a ajouté: « Je tiens à remercier Bill Manning et le conseil d’administration de MLSE pour m’avoir fait confiance pour ce projet. J’ai vu de mes propres yeux la passion de Toronto pour le football et la façon dont le club s’est connecté avec la ville.

« J’ai hâte de mettre une équipe sur le terrain qui rendra nos fans et supporters fiers. »

Ancien patron de l’équipe nationale masculine des États-Unis, Bradley avait été à plusieurs reprises lié au poste vacant à Toronto pendant l’intersaison. Son fils, le milieu de terrain Michael Bradley, joue à Toronto depuis 2014 et est le capitaine de l’équipe.

Toronto est sous le choc d’une saison MLS décevante qui a vu l’équipe licencier Chris Armas en juillet après seulement quelques mois en charge. Javier Perez a terminé le reste de la saison en tant qu’entraîneur par intérim.

Le temps de Bradley à LAFC comprenait une course record au Bouclier des supporters en 2019 et une apparition en finale de la Ligue des champions de la CONCACAF en 2020. En tant que patron de l’USMNT de 2006 à 2011, il a guidé l’équipe vers le titre de la Gold Cup de la CONCACAF 2007 et vers une apparition en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football 2010.

En plus du LAFC et de l’USMNT, Bradley a également été entraîneur-chef pour les Chicago Fire, New York/New Jersey MetroStars, Chivas USA, l’équipe nationale égyptienne, Stabaek en Norvège, Le Havre en France et Swansea City au Pays de Galles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *