Skip to content

Waititi a écrit et réalisé le film, basé sur le livre de Christine Leunens "Caging Skies". Il se concentre sur un garçon allemand intimidé nommé Jojo (Roman Griffin Davis), qui a un ami imaginaire qui prend la forme du dictateur nazi. Les choses se compliquent de plus en plus parce que sa mère, interprétée par Scarlett Johansson, protège une jeune fille juive en la laissant se cacher dans leur grenier.

Si tout cela semble profondément bouleversant et que certains diront peut-être qu’il est parallèle à la réalité, "Jojo" est présenté comme une "satire anti-haine" et est loin d’être le seul projet qui permette à Hitler de se moquer de lui. Au cours de la dernière saison de l'émission télévisée "Comedians in Cars" de Netflix, Jerry Seinfeld s'entretient avec Matthew Broderick à propos de "The Producers", de Mel Brooks, qui suit deux producteurs de théâtre Hitler en héros. Broderick, qui a co-joué dans une adaptation musicale de ce film fondateur à Broadway et dans le film, rappelle que la première version de "The Producers" est sortie en 1967, à peine 20 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Brooks, qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale, s'est souvent moqué d'Hitler par le biais d'ouvrages tels que "Histoire du monde: première partie" de 1981 et du remake de la comédie de Ernst Lubitsch en 1983, "To be or not to be" ( le milieu de la guerre en 1942). "Inglourious Basterds" de Quentin Tarantino a été publié en 2009 et a été nominé pour huit Oscars, remportant le trophée de l'acteur secondaire pour Christoph Waltz, incarné par le colonel SS SS Landa.

"Jojo Rabbit" paraîtra le 18 octobre. Il sera également interprété par Rebel Wilson, Stephen Merchant, Alfie Allen et Sam Rockwell.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *