Le SPD « renaît de ses cendres » mais n’obtient pas une « victoire impressionnante », laissant toute option de coalition sur la table – professeur

Le SPD (Parti social-démocrate) a recueilli plus de 25 % des voix, selon les sondages à la sortie des urnes, mais les Chrétiens-démocrates (CDU) de la chancelière allemande sortante Angela Merkel et le parti frère bavarois, l’Union chrétienne-sociale (CSU), n’ont pas suivi loin derrière, conduisant les deux forces politiques à se déclarer déjà les futurs leaders de toute coalition.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments