Skip to content
Le sommet de Berlin sur la Libye n'a pas discuté de sanctions: Merkel

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, la chancelière allemande Angela Merkel et la ministre allemande des Affaires étrangères Heiko Maas quittent une conférence de presse après le sommet de la Libye à Berlin, Allemagne, le 19 janvier 2020. Michael Kappeler / Pool via Reuters

BERLIN (Reuters) – Les dirigeants mondiaux lors d'une conférence sur la Libye à Berlin n'ont pas discuté de sanctions possibles pour les violations d'un embargo international sur les armes, a déclaré dimanche la chancelière Angela Merkel.

S'exprimant lors d'une conférence de presse avec Merkel, la ministre allemande des Affaires étrangères Heiko Maas a ajouté que les deux parties au conflit libyen avaient promis d'essayer de trouver une solution pour la fermeture des ports pétroliers dans ce pays d'Afrique du Nord.

Reportage de Michael Nienaber; Montage par Angus MacSwan

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *