Le site Web de Hoffenheim ignorera le tournoi sur les questions de droits de l’homme

Le site Web du club de Hoffenheim ne publiera aucun article sur la Coupe du monde au Qatar en raison du bilan du pays en matière de violations des droits de l’homme, a annoncé jeudi le club de Bundesliga.

Le Qatar, qui accueillera la Coupe du monde du 20 novembre au 20 décembre. 18, a fait l’objet de critiques intenses de la part de groupes de défense des droits de l’homme pendant des années, en particulier pour son traitement des travailleurs migrants, qui, avec d’autres étrangers, constituent la majeure partie de la population du pays.

L’homosexualité est illégale dans l’État du Golfe, tandis que Human Rights Watch affirme que les lois qataries sont discriminatoires à l’égard des femmes et des personnes LGBT+.

Le service des médias du club a déclaré qu’alors qu’il avait régulièrement couvert les supporters de Hoffenheim lors des précédents tournois de la Coupe du monde, en particulier en ce qui concerne les joueurs internationaux du club, il ne le ferait pas cette fois.

Hoffenheim a déclaré que la couverture ne pouvait pas venir sans discuter des principales questions non sportives telles que les droits de l’homme.

“Tous ces aspects jouent un rôle dans le fait de ne pas vouloir simplement informer de manière insouciante”, a déclaré le club dans un communiqué.

“Une description de célébration basée uniquement sur l’aspect sportif, uniquement basée sur les objectifs et les performances sans regarder l’image plus large où se tiendra ce soi-disant festival de football n’est à notre avis pas autorisée.

“Mais nous ne pouvons pas fournir ces commentaires analytiques nécessaires pour la couverture de l’événement sportif à plusieurs milliers de kilomètres.”

Le gouvernement du Qatar a déclaré que son système de travail était toujours en cours, mais a nié les accusations portées dans un rapport d’Amnesty International selon lesquelles des milliers de travailleurs migrants étaient exploités.

Mercredi, la Fédération anglaise de football (FA) a demandé que les familles des travailleurs migrants au Qatar qui ont été blessés ou tués lors de la construction des infrastructures pour la Coupe du monde soient indemnisées.

La FA a également déclaré qu’elle faisait pression sur la FIFA pour une mise à jour sur les nouvelles lois sur la protection du travail dans l’État du Golfe et l’introduction d’un centre pour fournir des conseils et de l’aide aux travailleurs migrants.