Le service des urgences du comté de Grey ferme temporairement ce week-end

Un service d’urgence d’un hôpital du comté de Grey fermera temporairement ce week-end en raison d’un manque de personnel.

Le South Bruce Grey Health Centre (SBGHC) indique que le service des urgences de son site de Durham sera fermé de 17 h le samedi 6 août à 7 h le dimanche 7 août et de 17 h le dimanche 7 août à 7 h le Lundi 8 août.

“Tous les efforts pour trouver du personnel pour le service des urgences ont été entrepris sans succès”, a écrit le SBGHC dans un communiqué publié sur son site Web.

« Nous apprécions la patience et la compréhension de la communauté alors que nous continuons à subir d’importantes pressions en matière de personnel. Il s’agit d’une mesure temporaire et nous regrettons que cette mesure doive être prise.

Le SBGHC a déclaré que les services d’urgence les plus proches de l’hôpital de Durham sont :

  • Hanovre (20km)
  • Mont Forest (25km)
  • Markdale (28km)
  • Walkerton (28km)
  • Chesley (36km)
  • Owen Sound (46 km)
  • Palmerston (46km)

Le réseau hospitalier a déclaré qu’il avait précédemment identifié les risques possibles de réduction des services si les problèmes de personnel persistaient.

“Le SBGHC avait identifié qu’il y avait un risque d’une future réduction de service limitée dans le temps lors de la réouverture du service d’urgence de Chesley le mois dernier si la situation des ressources humaines en santé (RHS) se détériorait davantage”, a écrit le SBGHC.

Le SBGHC a déclaré que toute personne nécessitant des soins médicaux immédiats devrait appeler le 911 pour être emmenée au service d’urgence le plus proche ou contacter Health Connect Ontario pour les besoins de soins de santé non urgents en appelant le 811.

Au cours des derniers mois, les services d’urgence de toute la province ont fermé leurs portes en raison de la pénurie de travailleurs de la santé, l’épuisement professionnel dû à la pandémie de COVID-19 étant souvent cité comme un facteur contributif.

L’Hôpital général de la baie Georgienne a confirmé qu’il avait réduit son service de soins intensifs ce week-end en raison d’un manque de travailleurs.

“Nous avons choisi de garder nos lits de soins intensifs ouverts à un niveau de complexité inférieur en raison de problèmes de personnel, mais de maintenir le service de soins intensifs de base de niveau 2 pour notre communauté”, a déclaré samedi un porte-parole dans un e-mail au CP24.

Hier, l’Hôpital Montfort, dans l’est d’Ottawa, a annoncé que son service d’urgence serait temporairement fermé la nuit cette fin de semaine, car l’hôpital fait face à une “pénurie sans précédent” d’infirmières.

Son service d’urgence sera fermé le samedi et le dimanche entre 19h30 et 7h30. La fermeture temporaire restera en vigueur jusqu’à lundi 7h30.

Vendredi, les syndicats représentant 120 000 travailleurs hospitaliers ont renouvelé leurs appels au gouvernement provincial pour qu’il prenne des mesures immédiates pour faire face à la crise croissante du personnel.

Les syndicats demandent à la province d’abroger la législation qui plafonne à 1 % les augmentations salariales dans le secteur public, de mettre en place de nouveaux incitatifs financiers pour décourager les départs à la retraite et d’investir dans des mesures de soutien sur place, comme des garderies.

Plus tôt cette semaine, le vice-président exécutif de Santé Ontario, le Dr Chris Simpson, a déclaré au CP24 que la pénurie de personnel affectant les hôpitaux était devenue une « crise ».

Le premier ministre Doug Ford a déclaré plus tôt cette semaine que les Ontariens continuent d’avoir accès aux soins lorsqu’ils en ont besoin, mais a réitéré les appels à un soutien financier accru du gouvernement fédéral pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre.


Avec des fichiers de Josh Pringle de CTV News