Skip to content

WASHINGTON (Reuters) – Le Sénat américain n'a pas réussi lundi à annuler le veto du président Donald Trump sur une loi adoptée par le Congrès qui aurait bloqué la vente de certaines armes à l'Arabie saoudite.

Par un vote à 45 voix contre 40, le Sénat n’a pas obtenu les deux tiers des voix nécessaires pour annuler un veto présidentiel. Cinq des 53 républicains de la chambre ont voté pour renverser le président républicain. Quinze sénateurs n'ont pas voté.

Le Sénat devait également se prononcer lundi sur deux autres veto sur une loi interdisant la vente d'armes à l'Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et à d'autres pays.

En mai, l'administration Trump a annoncé qu'elle procéderait à des ventes militaires de plus de 8 milliards de dollars, évitant ainsi un processus de révision du Congrès.

La législation aurait bloqué la vente des munitions à guidage de précision Raytheon Co et du matériel connexe.

Les efforts du Congrès visaient à exercer des pressions sur le gouvernement saoudien afin qu’il améliore son bilan en matière de droits de l’homme et évite de faire davantage de victimes civiles dans une guerre au Yémen, où l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis menaient une campagne aérienne contre les rebelles houthistes soutenus par l’Iran.

L’attitude du Congrès à l’égard de l’Arabie saoudite s’est aggravée après le meurtre du journaliste saoudien et éditorialiste du Washington Post, Jamal Khashoggi, un résident américain, dans un consulat saoudien en Turquie l’année dernière.

Trump a fait valoir que couper les ventes d'armes saoudiennes affaiblirait les relations des États-Unis avec un allié de longue date et nuirait à la compétitivité des États-Unis.

Reportage de Richard Cowan; Édité par Eric Beech et Diane Craft

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *