Actualité culturelle | News 24

Le secteur sans but lucratif, soutenu par des obligations, produira des logements abordables

Profit et logement abordable ne font pas bon ménage, 21 mai

Merci à David Olive d’avoir révélé la véritable crise du logement et la voie de sa solution. Il n’y a pas un nombre insuffisant de nouveaux bâtiments en cours de construction; la véritable pénurie concerne les logements abordables et le secteur privé ne veut pas et est probablement incapable de jouer un rôle important dans la solution.

Les logements abordables même pour les travailleurs à temps plein gagnant le salaire industriel moyen, sans parler de ceux à faible revenu, devront provenir du secteur sans but lucratif. Le coût de la construction de logements peut également être réduit si la province emprunte de l’argent sur le marché obligataire et le met à la disposition du secteur sans but lucratif, car les gouvernements paient des taux d’intérêt inférieurs à ceux des sociétés privées.

Cependant, le secteur à but lucratif ne doit pas être épargné, car pour chaque parcelle de terrain qu’il utilise pour la construction, il y a une parcelle de moins disponible pour le citoyen moyen. Les sociétés privées ne devraient recevoir des permis de construction d’unités de marché ou de luxe qu’à raison d’un pour un pour chaque unité qu’elles construisent, à condition que le loyer mensuel à facturer ne dépasse pas 30 % du salaire mensuel moyen dans l’industrie.