Un arrêt de trois jours du pipeline Nord Stream, que la société a attribué à des réparations, est susceptible de provoquer des inquiétudes dans la plus grande économie d’Europe.