Le Royaume-Uni reçoit l’autorisation d’infecter des volontaires sains dans le premier essai de provocation du coronavirus au monde


La première étape mesure la plus petite quantité de virus nécessaire pour provoquer une infection.