Le roi Charles a reçu l’ordre de ne pas se rendre au sommet sur le climat de la Cop27, confirme le numéro 10

Le roi Charles a été exhorté à ne pas assister au sommet crucial sur le climat de la Cop27, a déclaré le n ° 10 – bien qu’un ministre du cabinet ait affirmé qu’il appartenait au monarque d’y aller ou non.

Le porte-parole de Rishi Sunak a confirmé que Liz Truss lui avait imposé une interdiction effective de se rendre en Égypte le mois prochain et qu’elle restait en place.

“Il a été convenu à l’unanimité que ce ne serait pas la bonne occasion pour le roi de se rendre”, a-t-elle déclaré, ajoutant : “Je ne suis pas au courant que cet avis ait changé”.

John Kerry, l’envoyé américain pour le climat, a exhorté Downing Street à repenser sa barre sur la participation du roi Charles à la Cop27, soulignant sa longue histoire de campagne environnementale.

L’appel est intervenu après que M. Sunak – au milieu de nombreuses critiques – a annoncé qu’il sauterait l’événement en raison de ce que le n ° 10 a appelé “des engagements nationaux pressants”.

Le Premier ministre doit se préparer au budget de facto désormais reporté au 17 novembre, date à laquelle d’énormes réductions de dépenses et des hausses d’impôts seront dévoilées, a indiqué Downing Street.

Auparavant, la secrétaire à l’environnement, Thérèse Coffey, avait provoqué l’étonnement en qualifiant la Cop27 de « juste un rassemblement de personnes en Égypte ».

Elle a également décrit la Cop26 que le Royaume-Uni a accueillie à Glasgow comme « un succès » – malgré son échec à mettre le monde sur la voie pour maintenir les hausses de température en dessous de 1,5 °C.

Mme Coffey a également affirmé, sur la question de savoir si le roi Charles devait partir: «Je pense que c’est à lui de décider. Je sais qu’il s’intéresse à cette question particulière, mais c’est à lui de décider.