Skip to content

WASHINGTON (Reuters) – Le promoteur immobilier russe Felix Sater, qui travaillait sur un projet de projet Trump Tower à Moscou, a déclaré qu'il témoignerait mardi devant le comité de renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis.

Le mois dernier, le panel a assigné Sater à comparaître devant le comité, accusant une maladie imprévue qui l'avait fait dormir après son réveil.

"J'ai toujours coopéré et je coopérerai toujours avec tout ce que mon pays et mon gouvernement me demanderont", a déclaré Sater dans un communiqué à Reuters lundi.

M. Sater a indiqué qu'il devait comparaître devant le comité de la Chambre mardi à 9h30 (13h30 GMT). La nouvelle de son témoignage à huis clos avait déjà été rapportée par Politico.

Un porte-parole du comité a refusé de commenter.

De nombreux associés et anciens associés du président Donald Trump ont refusé de coopérer avec les enquêtes menées par le Congrès sur le président républicain et ses intérêts commerciaux.

Sater, basé à New York, dont les liens avec Trump ont été examinés dans le rapport de l'ancien conseiller spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe aux élections américaines de 2016, a collaboré avec l'ancien avocat de Trump, Michael Cohen, sur un projet de construction d'un gratte-ciel de la marque Trump à Moscou. un candidat à la présidentielle.

Le Comité du renseignement de la Chambre souhaite parler à Sater de son travail sur le projet, qui a fait l’objet d’un nouvel examen après que Cohen eut plaidé coupable en novembre pour avoir menti au Congrès quant à la fin des négociations sur l’accord afin de minimiser les liens de Trump avec la Russie.

Reportage de Mohammad Zargham à Washington et de Nathan Layne à New York; Édité par Peter Cooney

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *