Le régulateur des médicaments de l’UE lance un examen en temps réel du vaccin chinois contre le coronavirus Sinovac

Le lancement de la soi-disant « Examen continu » a été annoncé mardi par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

«La décision… de commencer l’examen continu est basée sur les résultats préliminaires d’études de laboratoire (données non cliniques) et d’études cliniques. Ces études suggèrent que le vaccin déclenche la production d’anticorps qui ciblent le SRAS-CoV-2, le virus qui cause le Covid-19, et peut aider à se protéger contre la maladie ». a déclaré l’EMA dans un communiqué.

Les examens continus visent à accélérer le processus d’approbation des médicaments. Les chercheurs sont autorisés à soumettre leurs résultats pour examen en temps réel plutôt que d’attendre les résultats finaux et de fournir au régulateur des données en vrac.

« L’EMA évaluera la conformité du vaccin Covid-19 (Vero Cell) inactivé avec les normes européennes habituelles en matière d’efficacité, de sécurité et de qualité, » le régulateur a ajouté.

Bien que l’EMA ne puisse pas prédire les délais globaux, l’évaluation d’une éventuelle demande devrait prendre moins de temps que d’habitude en raison du travail effectué pendant la révision continue.

Le jab de Sinovac est devenu le premier vaccin contre le coronavirus développé en Chine à être évalué par le régulateur européen des médicaments. Actuellement, l’EMA procède également à des examens continus du vaccin russe contre le Spoutnik V, ainsi que des injections des sociétés pharmaceutiques allemandes CureVac et américaines Novavax.

Jusqu’à présent, le jab chinois a montré des résultats plutôt mitigés avec son efficacité allant de 50% à un solide 90%, selon différentes études. L’utilisation du médicament a été autorisée dans plusieurs pays, dont la Chine, le Brésil, la Turquie, la Thaïlande et l’Indonésie.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments