Skip to content

Berit Roald | AFP | Getty Images

LONDRES – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a reçu le prix Nobel de la paix 2020 pour ses efforts de lutte contre la faim.

La militante suédoise pour le climat Greta Thunberg était parmi les favorites pour gagner pour la deuxième année consécutive, pour sa campagne visant à attirer l’attention sur la crise climatique.

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern figurait également à nouveau sur les listes des bookmakers, après avoir reçu des éloges plus tôt dans la pandémie pour avoir efficacement freiné les infections et les décès dus au coronavirus dans son pays.

Le prix de la paix de cette année était le 101e à être décerné. Il y avait 318 candidats en lice pour le prix cette année, selon l’Institut Nobel. Le record s’élève à 376 nominés en 2016. Cependant, la liste des nominés n’est révélée que 50 ans après l’attribution du prix.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a remporté le prix en 2019 pour ses efforts visant à instaurer la paix avec l’Érythrée voisine.

Ceci est une nouvelle de dernière heure, veuillez revenir plus tard pour en savoir plus.

style="display:block" data-ad-client="ca-pub-5390986774482540" data-ad-channel="" data-ad-slot="" data-ad-format="auto">