Le prince William organise une réception privée au palais de Kensington pour les donateurs de la statue de la princesse Diana

Prince William n’a pas oublié ceux qui ont rendu possible une journée spéciale pour lui.

Le roi britannique a organisé mardi une réception privée au palais de Kensington pour les donateurs qui ont aidé à financer la statue de princesse Diana qui a été dévoilée à l’occasion de ce qui aurait été son 60e anniversaire, Salut! Magazine signalé.

Selon le média, sa femme Kate Middleton était également présent pour aider à co-animer la réception.

Tandis que Prince Harry n’est pas retourné au Royaume-Uni pour l’événement de cette semaine, on pense que le duc de Sussex contacte en privé les donateurs.

L’  » AMBITION AUDACIALE  » DU PRINCE WILLIAM AVEC LES PRIX EARTHSHOT A RENDRE LE PRINCE CHARLES  » TRÈS FIER DE MON FILS « 

Le prince William et son épouse Kate Middleton ont co-organisé l’événement mardi au palais de Kensington.
(Photo de Mark Cuthbert/Presse britannique via Getty Images)

Le 1er juillet, les frères ont mis de côté leurs différences et ont rejoint les trois frères et sœurs de Diana pour la cérémonie privée dans le Sunken Garden du palais de Kensington à Londres, un endroit où la princesse a déjà trouvé du réconfort. C’était la deuxième fois que les frères apparaissaient ensemble en public depuis que Harry, 37 ans, s’était retiré des fonctions royales il y a plus d’un an.

La statue, qui montre une Diana plus grande que nature entourée de trois enfants, a été commandée par les frères en 2017.

« Aujourd’hui, à l’occasion du 60e anniversaire de notre mère, nous nous souvenons de son amour, de sa force et de son caractère – des qualités qui ont fait d’elle une force pour le bien dans le monde entier, améliorant d’innombrables vies », ont déclaré William, 39 ans, et Harry dans une déclaration commune à l’époque. « Chaque jour, nous souhaitons qu’elle soit encore avec nous, et notre espoir est que cette statue soit considérée à jamais comme un symbole de sa vie et de son héritage. »

En raison des restrictions liées au COVID-19, le dévoilement était un événement à échelle réduite auquel seuls les membres de la famille proche ont assisté. La réception au palais de Kensington a permis à plus de contributeurs d’y assister.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE À LA NEWSLETTER DE DIVERTISSEMENT

Le prince William et le prince Harry lors du dévoilement de la statue de la princesse Diana.

Le prince William et le prince Harry lors du dévoilement de la statue de la princesse Diana.
(Getty Images)

Les liens entre les frères se sont tendus ces derniers mois, William défendant la famille royale contre les allégations de racisme et d’insensibilité formulées par Harry et sa femme, Meghan Markle, de leur nouvelle maison en Californie du Sud.

Au cours d’une séance télévisée avec Oprah Winfrey, Harry a confirmé les rumeurs selon lesquelles lui et son frère avaient agrandi leur appartement, affirmant que la relation était « l’espace pour le moment » – bien qu’il ait ajouté que « le temps guérit tout, espérons-le ».

Quelques jours après la diffusion, William a répondu aux questions posées par les journalistes, déclarant que « nous ne sommes vraiment pas une famille raciste ».

Depuis qu’il s’est retiré de ses fonctions royales, Harry a cherché une existence plus paisible aux États-Unis qu’il pourrait mieux contrôler pour sa famille. William a poursuivi sa vie royale et les exigences sans fin qui accompagnent son rôle de deuxième en ligne pour le trône.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Le prince britannique William, à gauche, et le prince Harry dévoilent une statue qu'ils ont commandée à leur mère, la princesse Diana, à l'occasion de ce qui aurait été son 60e anniversaire, dans le Sunken Garden du palais de Kensington, à Londres, le jeudi 1er juillet 2021.

Le prince britannique William, à gauche, et le prince Harry dévoilent une statue qu’ils ont commandée à leur mère, la princesse Diana, à l’occasion de ce qui aurait été son 60e anniversaire, dans le Sunken Garden du palais de Kensington, à Londres, le jeudi 1er juillet 2021.
(Dominic Lipinski / Photo de la piscine via AP)

Leur mère décédé en 1997 des blessures qu’elle a subies dans un accident de voiture à Paris. Elle avait 36 ​​ans.

L’Associated Press a contribué à ce rapport.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.