Le prince Harry et Meghan Markle « veulent que leur fille Lilibet soit baptisée devant la reine à Windsor »

Le PRINCE Harry et Meghan Markle veulent que leur petite fille Lilibet soit baptisée devant la reine à Windsor, a-t-on appris.

Les espoirs des Sussex d’une cérémonie royale auraient été exprimés lors de la visite de Harry au Royaume-Uni pour le dévoilement de la statue de la princesse Diana.

On dit que Meghan et Harry veulent que leur fille Lilibet soit baptisée devant la reineCrédit : AFP
Le couple souhaite que la cérémonie se déroule devant la reine

Le couple souhaite que la cérémonie se déroule devant la reineCrédit : Getty

Ce serait le premier voyage de Meghan au Royaume-Uni depuis le Megxit de l’année dernière lorsque le couple est parti pour les États-Unis.

Une source a déclaré au Daily Mail : « Harry a dit à plusieurs personnes qu’ils voulaient que Lili soit baptisée à Windsor, tout comme son frère.

« Ils sont heureux d’attendre que les circonstances le permettent. »

Cela vient après une dispute sur la question de savoir si Harry et Meghan ont demandé à la reine s’ils pouvaient utiliser son surnom privé Lilibet pour leur petite fille,

Baptême de LILIBET

Harry a menacé d’intenter une action en justice contre la BBC pour avoir prétendu qu’il n’avait pas demandé la permission à la reine.

La guerre des mots a été déclenchée lorsqu’une source du palais a déclaré à la BBC que les Sussex n’auraient « jamais demandé » à Sa Majesté d’utiliser son surnom d’enfance.

Harry a ensuite riposté 90 minutes plus tard en disant que sa grand-mère était « soutenue » de son choix de nom et que le couple ne l’aurait pas utilisé si ce n’était pas le cas.

🔵 Lisez notre blog en direct sur Meghan et Harry pour les dernières mises à jour

Lilibet n’est toujours pas répertoriée sur la ligne de succession du site Web royal six semaines après sa naissance.

Elle devrait être ajoutée après le baptême et remplacerait le prince Andrew en tant que huitième sur le trône, rapporte le Mail.

Le fils de Harry et Meghan, Archie, a été baptisé par l’archevêque de Canterbury à la chapelle St George, à Windsor, en juillet 2019.

Meghan s’est assurée que le baptême était une « affaire complètement privée » à laquelle ne participaient que 22 invités, selon la biographie non autorisée du couple, Finding Freedom.

TENSIONS ROYALES

Harry et Meghan ont refusé de nommer les parrains et marraines de leur fils après son baptême alors qu’ils étaient encore des membres de la famille royale à temps plein.

Les détails des parrains et marraines des bébés royaux avaient toujours été rendus publics auparavant.

Plus tôt ce mois-ci, Harry et William se sont tenus côte à côte lors du dévoilement de la statue de leur mère au palais de Kensington.

Le couple a ri et plaisanté ensemble alors qu’ils se retrouvaient face à face pour la première fois depuis les funérailles du prince Philip en avril.

Mais les relations entre les Sussex et le reste de la famille royale sont tendues après leur interview explosive d’Oprah Winfrey en mars.

Harry a fait une série d’allégations dans le chat de CBS Oprah – y compris des allégations qu’un membre de la famille royale a fait des commentaires racistes sur son fils à naître.

Meghan a accusé un membre de la famille anonyme d’avoir fait part de ses inquiétudes concernant le teint de son bébé à naître.

Elle a également déclaré qu’elle avait été laissée en larmes par Kate à propos de robes de demoiselle d’honneur avant le mariage royal des Sussex.

Meghan a également fondu en larmes lorsqu’elle a révélé qu’elle avait dit à son mari qu’elle « ne voulait plus être en vie » et qu’elle avait des pensées suicidaires.

Harry et William se sont réunis aujourd'hui pour une cérémonie poignante pour leur défunte mère

Harry et William se sont réunis aujourd’hui pour une cérémonie poignante pour leur défunte mèreCrédit : PA
La reine avec le premier-né des Sussex, Archie
La reine avec le premier-né des Sussex, Archie
Meghan Markle et Harry montrent leur bébé Archie sur les photos officielles du baptême royal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.