Le président français envisage de supprimer les restrictions de voyage de Covid dès début mai

La France a déplacé les écoles vers l’apprentissage à distance, fermé les magasins non essentiels et interdit les déplacements au-delà de 10 km de chez eux sans justification en mars, alors que le pays était confronté à une situation avec plus de 5000 personnes aux prises avec Covid en soins intensifs.

S’exprimant lors d’une conférence de presse mercredi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a décrit la récente baisse des cas comme la « Premiers signes encourageants » mais a averti qu’il « Prend plus de temps qu’en novembre dernier pour ralentir en raison de la présence de variantes. »

Les propos du porte-parole de Macron font suite aux propos tenus mardi par le ministre de la Santé Olivier Veran qui a averti la France que «Nous sommes toujours à un pic de l’épidémie et nous devons poursuivre nos efforts.»

Si le plan de suppression des restrictions va de l’avant, le gouvernement prévoit de rouvrir les écoles et de lever la règle des 10 km d’ici le 3 mai et de redémarrer le service extérieur dans les restaurants, de laisser les magasins non essentiels ouvrir et de permettre aux cinémas, musées et théâtres de fonctionner à capacité réduite en mi-mai. On ne sait actuellement pas si le couvre-feu en vigueur sera levé.

Les nouveaux cas ont commencé à baisser en avril, passant de 265 444 la première semaine à 233 275 la seconde, les restrictions de Covid ayant contribué à freiner la flambée des infections. Cependant, même avec la réduction, les hôpitaux du pays sont toujours sous pression, exigeant que les restrictions restent en place au moins jusqu’à la fin du mois.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments