Skip to content

WASHINGTON (Reuters) – Le sénateur républicain Jim Risch, président du Comité des relations étrangères du Sénat américain, a présenté un projet de loi visant à repousser les droits de l’homme en Arabie saoudite et à critiquer le prince héritier Mohammed bin Salman, sans toutefois arrêter les ventes d’armes au royaume.

Le projet de loi, publié mercredi, constitue le dernier effort du Congrès américain pour tenir le royaume pour responsable des violations des droits, notamment le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans un consulat saoudien en Turquie et une catastrophe humanitaire au Yémen, où l'Arabie saoudite Les Émirats arabes unis combattent les rebelles Houthi soutenus par l'Iran.

Cependant, il ne cherche pas à bloquer les ventes d'armes à l'Arabie saoudite, mais plutôt à empêcher les déplacements de certains membres de la famille royale saoudienne. Risch avait déclaré vouloir présenter un projet de loi que le président Donald Trump signerait.

Sa mesure a deux co-sponsors démocrates, les sénateurs Jeanne Shaheen et Chris Coons.

Bien que les compatriotes républicains de Trump détiennent la majorité des sièges au Sénat, le Sénat l’a défié le mois dernier en votant contre des milliards de dollars de ventes militaires à l’Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et dans d’autres pays.

Une poignée de républicains ont rejoint les démocrates pour adopter des résolutions visant à bloquer les ventes, rejetant la décision de Trump d'éviter l'examen par le Congrès de tels accords en déclarant l'état d'urgence face aux menaces de l'Iran.

La commission des relations étrangères à majorité républicaine a également approuvé une législation distincte, parrainée par le sénateur démocrate Bob Menendez, qui rendrait plus difficile pour Trump d'éviter l'examen par le Congrès des ventes d'armes, soulignant la colère des législateurs pour son approbation de contrats militaires de 8 milliards de dollars avec Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Trump a promis de mettre son veto aux 22 résolutions de désapprobation. Les mesures prises n'ont pas obtenu suffisamment de votes au Sénat pour annuler son droit de veto.

Le projet de loi de Risch demande un «examen complet» et un rapport sur les relations entre Washington et l’Arabie saoudite, notamment la présence diplomatique saoudienne aux États-Unis.

Le projet de loi met également l'accent sur les voyages des responsables saoudiens. Il demande à Trump de refuser ou de révoquer les visas de citoyens saoudiens liés à des violations des droits, bien qu’il lui permette d’accorder des dérogations s’ils agissent dans l’intérêt national des États-Unis.

Risch, qui a voté contre les résolutions de désapprobation, a déclaré mercredi lors d'une audience du comité sur la vente d'armes qu'il était important de s'attaquer à ce qu'il a décrit comme des menaces "claires" pour les Etats-Unis et leurs alliés en provenance d'Iran.

"Les déclarations d'urgence sont utiles non seulement pour les capacités militaires concrètes qu'elles transfèrent aux alliés et partenaires, mais sont tout aussi importantes pour les messages qu'elles véhiculent", a-t-il déclaré.

Menendez s’est moqué de l’affirmation de l’administration selon laquelle les accords de vente d’armes entre la Arabie saoudite et les Émirats arabes unis répondraient à une urgence. «Comment des ventes qui ne seront pas livrées avant plusieurs mois répondraient-elles immédiatement à une urgence?», A-t-il demandé lors de l'audience.

La Chambre des représentants doit se prononcer sur certaines des résolutions de désapprobation des ventes d'armes la semaine prochaine. Ils devraient passer devant la chambre contrôlée par les démocrates, mais il faudrait une majorité des deux tiers dans les deux chambres pour vaincre les vetos de Trump.

Reportage de Patricia Zengerle; Édité par Chizu Nomiyama et Jonathan Oatis

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *