Skip to content

TLes kamikazes d'Aliban ont tué au moins 48 personnes et en ont blessé des dizaines d'autres en deux explosions mardi – l'une lors d'un rassemblement de campagne du président et l'autre à Kaboul -, les insurgés ayant mis en garde contre de nouvelles violences avant les élections.

Lors de la première attaque, un motocycliste avait fait exploser un attentat suicide à un poste de contrôle menant à un rassemblement au cours duquel Ashraf Ghani, le président, s'adressait à des supporters dans la province centrale de Parwan, au nord de la capitale, faisant 26 morts et 42 blessés.

Un peu plus d'une heure plus tard, les talibans ont également affirmé qu'une autre explosion avait secoué le centre de Kaboul, près de l'ambassade des États-Unis.

Au départ, les autorités n’avaient pas indiqué le nombre de victimes, mais plus tard, 22 personnes avaient été tuées et 38 autres blessées.

Les explosions ont eu lieu après que Donald Trump, le président américain, a brusquement mis fin aux négociations avec les talibans au début du mois sur un accord qui aurait permis aux États-Unis de commencer à retirer leurs troupes de sa plus longue guerre.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *