Le Premier ministre slovène impute l’augmentation des infections aux manifestants du virus

Le Premier ministre populiste slovène a imputé lundi une augmentation des infections au COVID-19 aux manifestations de début octobre qui ont éclaté en affrontements entre la police et des milliers d’opposants aux restrictions de vaccination et de coronavirus.

Le Premier ministre Janez Jansa répondait au Parlement aux critiques de l’opposition concernant le recours à la force par la police contre les manifestants, notamment des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Jansa a défendu les actions de la police, accusant les manifestants d’attaquer la police.

« Quarante policiers ont été blessés et certains émeutiers ont été légèrement blessés », a déclaré Jansa à propos des troubles qui ont éclaté à la veille d’un grand sommet de l’Union européenne en Slovénie début octobre. « Il est assez clair qui a infligé des violences. »

Les manifestants sont sortis pour critiquer les mesures de confinement des virus et l’utilisation des laissez-passer COVID-19, qui doivent être utilisés pour aller travailler dans toutes les entreprises publiques. Les personnes doivent montrer qu’elles sont complètement vaccinées ou qu’elles se sont rétablies du virus ou doivent fournir un test PCR négatif récent

Environ 25 manifestants ont été arrêtés et plusieurs ont été blessés ou hospitalisés, principalement pour avoir inhalé des gaz lacrymogènes. Un vidéojournaliste de l’AP a été aspergé par un canon à eau et touché à la tête avec un objet inconnu lors de l’intervention de la police.

Jansa a rejeté la possibilité d’une spirale de violence en Slovénie à la suite de l’action de la police contre les manifestants, affirmant plutôt que la nation est confrontée à une spirale d’infections.

« En raison d’un comportement irresponsable qui n’a certainement pas été causé par la police ou le gouvernement », la Slovénie pourrait être contrainte de réintroduire un verrouillage, a déclaré Jansa, selon l’agence de presse STA.

La Slovénie a signalé lundi 364 nouveaux cas confirmés, soit presque le double par rapport à il y a une semaine, a déclaré la STA. Le pays de 2 millions d’habitants a vacciné environ la moitié de la population. Près de 5 000 personnes sont décédées depuis le début de la pandémie.

La Slovénie assure actuellement la présidence tournante de l’UE.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.