Le premier ministre de l’Alberta annonce un programme d’abordabilité de 2,4 milliards de dollars

La plupart des familles albertaines recevront 600 $ pour chaque enfant et personne âgée dans le cadre d’un nouveau programme d’abordabilité du gouvernement provincial.

Dans une allocution télévisée mardi soir, la première ministre Danielle Smith a également déclaré que le gouvernement réindexerait les programmes de soutien social à l’inflation en janvier. Ils comprennent le revenu assuré pour les personnes gravement handicapées (AISH), les personnes ayant une déficience intellectuelle (TED) et le soutien du revenu.

Cela fait partie d’un programme d’abordabilité de 2,4 milliards de dollars, selon Smith, qui aidera tous les Albertains.

“Nous ne pouvons pas résoudre seuls cette crise de l’inflation, mais grâce à notre situation financière solide et à notre budget équilibré, nous pouvons offrir un allégement substantiel afin que les Albertains et leurs familles soient mieux en mesure de traverser la tempête”, a déclaré Smith dans sa première émission télévisée. adresse depuis qu’il est devenu premier ministre le 11 octobre.

Les prix élevés du pétrole et du gaz et l’augmentation des recettes fiscales devraient laisser l’Alberta avec un excédent de 13 milliards de dollars à la fin de l’exercice, selon les estimations du premier trimestre. Le gouvernement publiera sa mise à jour financière du deuxième trimestre ce jeudi.

Dans son allocution, Smith a déclaré que son gouvernement introduirait une loi sur la lutte contre l’inflation à l’Assemblée législative après sa reprise la semaine prochaine. Elle a déclaré que les mesures prises par son gouvernement comprennent :

  • Les aînés et les familles ayant des enfants à charge de moins de 18 ans recevront des installations de 100 $ pendant six mois pour chaque enfant et aîné. Seules les familles dont le revenu est inférieur à 180 000 $ par année sont admissibles

  • Les bénéficiaires du PDD, de l’AISH et du soutien du revenu recevront également les versements en espèces

  • Le gouvernement suspendra toutes les taxes provinciales sur les carburants pendant au moins les six prochains mois. À l’heure actuelle, il y a une taxe réduite de 4,5 cents le litre sur l’essence et le diesel. Par la suite, la province ajustera la taxe provinciale sur l’essence en fonction du prix du pétrole, comme dans le programme d’allègement existant

  • Comme promis précédemment par le prédécesseur de Smith, Jason Kenney, le gouvernement réindexera les tranches d’imposition provinciales sur l’inflation. Cette décision fait en sorte qu’il est peu probable qu’une légère augmentation de salaire pousse un travailleur dans une tranche d’imposition plus élevée. Le gouvernement UCP a désindexé les tranches en 2019 pour économiser de l’argent

  • Le gouvernement réindexera l’inflation AISH, PDD, le soutien du revenu, la prestation aux personnes âgées et la prestation pour enfants et familles de l’Alberta à partir de janvier 2023

  • Un rabais accru sur les factures d’électricité pour les consommateurs qui totalisent 200 $ par ménage. Smith n’a pas fourni plus de détails

  • Smith s’est engagé à “limiter les pics” des prix de l’électricité en hiver et à poursuivre le programme promis de remise sur le gaz naturel qui entrerait en vigueur si le prix dépassait 6,50 $ le gigajoule.

  • Investir dans les banques alimentaires et augmenter les laissez-passer de transport en commun pour les personnes à faible revenu. Une annonce sur le financement des banques alimentaires est prévue mercredi à Calgary

Le professeur d’économie de l’Université de Calgary, Trevor Tombe, a déclaré que les prestations en espèces aux personnes âgées et aux familles avec enfants profiteront le plus aux Albertains à faible revenu qui ont été les plus durement touchés par l’inflation.

Il a déclaré que les familles avec deux enfants pourraient voir leurs coûts plus élevés d’achat de produits de première nécessité presque compensés par les avantages.

Il existe de nombreuses façons pour la province de faire parvenir l’argent aux familles, mais un mécanisme probable est le dépôt direct de l’Agence du revenu du Canada, a-t-il déclaré.

Smith a probablement choisi la taxe sur les carburants comme objectif de réduction des coûts car c’est l’une des dépenses les plus visibles pour le grand public, a déclaré Tombe.

Et le prix total de 2,4 milliards de dollars ne soulève pas de problèmes budgétaires pour un gouvernement avec un excédent beaucoup plus important, a-t-il déclaré.

Dans son discours, Smith a également réitéré son engagement à résoudre rapidement les crises dans le système de santé de l’Alberta.

La semaine dernière, le premier ministre a limogé le conseil d’administration des services de santé de l’Alberta et nommé le Dr John Cowell au poste d’administrateur pour superviser l’organisation.

Smith a déclaré que la solution n’est pas de “jeter des milliards de plus dans le système”, mais de cibler les problèmes les plus urgents, qui, selon elle, sont les temps d’attente pour les ambulances, les salles d’urgence et les chirurgies. Son espoir est d’utiliser davantage de centres chirurgicaux privés et d’hôpitaux ruraux moins fréquentés pour donner aux Albertains un accès plus rapide aux procédures.

La première ministre a également déclaré qu’elle cherchait également à “rétablir progressivement la prise de décision en matière de soins de santé pour les communautés locales et les professionnels de la santé sur le terrain”.

Smith a également fustigé le gouvernement fédéral, affirmant que son traitement de toutes les provinces, en particulier de l’Alberta, “est inacceptable”.

La loi sur la souveraineté de l’Alberta dans un Canada uni, qui était la pièce maîtresse de la campagne à la direction de son parti, sera présentée à l’Assemblée législative la semaine prochaine au début d’une nouvelle session, a-t-elle déclaré.

Elle a réitéré que si le projet de loi devient loi, ce sera un “bouclier constitutionnel” pour protéger les Albertains des incursions juridictionnelles perçues par le gouvernement fédéral.

Notley s’engage également à apporter des solutions aux soins de santé, à l’abordabilité

Le discours de Smith s’est conclu en reconnaissant qu’en tant que commentatrice des médias et animatrice de talk-show, elle avait parfois pris des «positions controversées».

Au cours de l’année écoulée, Smith a déclaré que l’Ukraine devrait adopter une position «neutre» en réponse à l’invasion russe – une remarque pour laquelle elle s’est depuis excusée.

Le mois dernier, elle a déclaré que les personnes non vaccinées contre le COVID-19 étaient le groupe le plus discriminé qu’elle ait vu de sa vie.

Smith a dit qu’elle écoutera, apprendra et sera humble.

“Je dois également être forte, concentrée et déterminée à faire ce que je crois être dans le meilleur intérêt des Albertains, peu importe à quel point c’est difficile”, a-t-elle déclaré.

Dans un court discours de réfutation mardi soir, la chef du NPD, Rachel Notley, a déclaré que plusieurs des mesures d’abordabilité impliquaient que l’UCP annule les décisions que le gouvernement avait prises précédemment pour réduire les coûts.

À environ six mois d’élections à date fixe, les remarques de campagne de Notley s’engageaient à ce qu’un gouvernement néo-démocrate reconstruise le système de santé public de l’Alberta, promettant un accès local et rapide aux médecins, aux infirmières et aux ambulanciers paramédicaux.

“Nous avons un groupe extraordinaire d’Albertains qui se mettront au travail dès le premier jour, pour s’assurer que vous pouvez obtenir les soins de santé dont vous avez besoin en ce moment”, a déclaré Notley. “Pour apporter un réel soulagement à votre budget familial qui est là après les élections.”

Elle a déclaré qu’un gouvernement néo-démocrate annulerait les changements apportés par l’UCP à des programmes tels que les prestations pour enfants et familles de l’Alberta, les prestations aux personnes âgées, le soutien du revenu et l’AISH. Notley a promis de relancer le plus important programme de logements abordables de l’histoire de la province.