Skip to content
Le Premier ministre britannique Johnson demande des conseils juridiques sur la fermeture du parlement dans cinq semaines: The Observer

Le président français Emmanuel Macron souhaite la bienvenue au Premier ministre britannique Boris Johnson à l'occasion d'un banquet à l'occasion du sommet du G7 à Biarritz, en France, le 24 août 2019. REUTERS / Carlos Barria

LONDRES (Reuters) – Le Premier ministre britannique Boris Johnson a demandé à son procureur général si le Parlement pourrait être bloqué pendant cinq semaines à compter du 9 septembre, ce qui semble être une tentative visant à empêcher les législateurs d'imposer une extension supplémentaire du Brexit, a rapporté The Observer.

Un courrier électronique de conseillers gouvernementaux de haut rang adressé à un conseiller du bureau de Johnson ces dix derniers jours indique que le Premier ministre a récemment demandé des conseils sur la légalité d’une telle décision, a indiqué le journal.

Selon les indications juridiques données dans l'e-mail, la fermeture du parlement pourrait bien être possible, à moins que les tribunaux n'acceptent les demandes des militants anti-Brexit de bloquer une telle démarche, a rapporté l'observateur.

Le bureau de Johnson n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Reportage par Andrew MacAskill; Édité par Daniel Wallis

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *