Le PR indien Sreejesh et Savita Punia élus gardiens de but de l’année par la FIH

Les gardiens indiens de hockey masculin et féminin PR Sreejesh et Savita Punia ont été élus gardiens de but de l’année 2021/22 de la FIH dans leurs catégories respectives, selon la fédération internationale de hockey (FIH).

A LIRE AUSSI| L’Inde annonce une équipe de 21 membres pour la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA

Savita a été magnifique dans le but indien, surprenant souvent ses adversaires par sa capacité à réaliser des arrêts dans des situations impossibles lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2022 et des Jeux du Commonwealth de Birmingham.

“Il n’est donc pas surprenant qu’elle ait reçu près de deux fois plus de votes de ses pairs à travers le monde, que n’importe qui d’autre nominé dans la catégorie du meilleur gardien de but aux FIH Hockey Stars Awards”, a déclaré un communiqué de la FIH.

Savita n’est pas seulement la dernière ligne de défense de l’Inde, elle joue également un rôle crucial dans la direction de l’équipe, après avoir repris le poste de capitaine de Rani Rampal, qui a raté une grande partie de l’année précédente en raison d’une blessure.

Savita a joué un rôle déterminant dans la conduite de l’Inde sur le podium de la Pro League 2021/22, lors de sa première campagne, réalisant 57 arrêts au cours des 14 matchs auxquels elle a joué.

Sa forme ne s’est améliorée qu’à la Coupe du monde féminine, alors qu’elle a réussi des arrêts incroyables alors que l’Inde a tenu les éventuels médaillés d’or en Angleterre à un match nul dans les phases de poule. Elle a également réalisé un match remarquable lors du match croisé contre l’Espagne, réalisant sept arrêts, selon la FIH.

Alors que l’Inde se dirigeait vers les Jeux du Commonwealth après une campagne de Coupe du monde lamentable, Savita a de nouveau inspiré son équipe, alors que l’Inde mettait fin à une sécheresse de 16 ans sur le podium à Birmingham. Elle a eu un superbe match lors du match pour la médaille de bronze contre la Nouvelle-Zélande, qui comprenait plusieurs arrêts gagnants lors de la fusillade qui a mis fin à la sécheresse des médailles pour l’équipe féminine indienne.

Savita n’est plus que la troisième athlète à remporter le titre de “Gardien de but de l’année (femmes)” pendant des années consécutives depuis la création du prix en 2014, terminant en tête avec 37,6 points. La légende argentine Belen Succi a reçu le deuxième plus grand nombre de points avec 26,4, suivie du pilier de Hockeyroos Jocelyn Bartam qui a terminé avec 16 points.

PR Sreejesh, le gardien de but de l’équipe masculine de 34 ans qui en est à sa 16e année complète en tant qu’international pour le pays, a une fois de plus montré sa valeur pour l’équipe, disputant les 16 matchs de la Pro League alors que l’Inde a terminé troisième. Il a également disputé les six matchs des Jeux du Commonwealth de Birmingham en 2022, où l’Inde a remporté l’argent.

Au cours de la saison, Sreejesh a également disputé 250 matches avec l’Inde, devenant le huitième Indien à atteindre ce chiffre et le seul gardien de but à le faire.

Sreejesh est devenu le troisième gardien de but à remporter consécutivement le prix du gardien de but de l’année de la FIH. Un exploit similaire a été réalisé dans le passé par David Harte (Irlande) qui a remporté le prix en 2015 et 2016, et Vincent Vanasch (Belgique) qui l’a remporté trois fois de suite de 2017 à 2019.

Sreejesh a terminé le vote avec 39,9 points au total, suivi du Belge Loic van Doren qui a terminé deuxième avec 26,3 points et du Néerlandais Primin Blaak à la troisième place avec 23,2 points.

Lisez tous les Dernières nouvelles sportives et dernières nouvelles ici