Skip to content

Copyright de l’image
Unité centrale, Police néerlandaise

Légende

La police a déclaré que le laboratoire pouvait produire entre 150 et 200 kg de cocaïne par jour

Un laboratoire de cocaïne qui, selon la police, est le plus grand des Pays-Bas a été découvert dans une ancienne école d’équitation.

Vendredi, la police néerlandaise a fait une descente dans les locaux du nord rural du pays et arrêté au moins 17 suspects.

«C’est le plus grand laboratoire de cocaïne jamais trouvé aux Pays-Bas», a déclaré le chef de la police Andre van Rijn, ajoutant qu’il pouvait produire 150 à 200 kg (330 à 440 lb) de cocaïne par jour.

Ce montant a une valeur marchande de 4,5 millions d’euros (5,3 millions de dollars; 4 millions de livres sterling) à 6 millions d’euros, a-t-il déclaré.

Cette estimation, a ajouté M. van Rijn dans le communiqué publié mardi, était basée sur « le nombre de personnes qui y travaillaient, l’installation, la taille, l’aménagement et le matériel » trouvés dans les anciennes écuries de Nijeveen.

Copyright de l’image
Unité centrale, police néerlandaise

Légende

Les agents ont arrêté 17 suspects au total

Outre l’équipement et des dizaines de milliers de litres de produits chimiques, les agents ont déclaré avoir trouvé 100 kg de base de cocaïne dans les étables.

Ils ont également trouvé 120 tonnes de ce qu’ils ont décrit comme du «matériau porteur» dans la ville centrale d’Apeldoorn. Cela a été décrit comme principalement des vêtements qui peuvent être lacés avec de la cocaïne. Le médicament est ensuite éliminé par un processus chimique une fois à destination.

  • Les Pays-Bas deviennent-ils un narco-État?
  • Villes néerlandaises choisies pour un essai d’approvisionnement en cannabis
  • Six arrêtés après la découverte de «  chambres de torture néerlandaises  »

Les agents ont arrêté 16 des suspects dans les anciennes écuries de Nijeveen, dont l’un est le propriétaire du site. Un 17e suspect a été arrêté à Apeldoorn.

La majorité des suspects sont des détenteurs de passeports colombiens.

Ils doivent comparaître devant un juge mercredi et jeudi cette semaine.