Le plan large bande de FCC comprend une subvention mensuelle de 50 $ pour des millions de dollars

La présidente par intérim de la Federal Communications Commission a annoncé lundi une proposition visant à utiliser 3,2 milliards de dollars de fonds d’urgence pour subventionner considérablement le service à large bande pour des millions de ménages, une tentative de réduire la fracture numérique qui a puni les familles à faible revenu pendant la pandémie.

La présidente, Jessica Rosenworcel, a annoncé que, selon sa proposition, les ménages éligibles recevraient 50 $ par mois en rabais pour le service Internet haut débit. Le rabais serait de 75 $ pour les ménages sur les terres tribales. Mme Rosenworcel a envoyé la proposition aux trois autres commissaires pour un vote, mais n’a pas précisé quand ce vote aurait lieu pour le programme, qui est appelé le Avantage haut débit d’urgence.

Le Congrès a alloué l’argent en décembre dernier dans le cadre d’un projet de loi de secours Covid-19. L’argent sera disponible pour les ménages à 135% ou plus du seuil de pauvreté, ceux qui ont droit à un repas scolaire gratuit et à prix réduit, ou qui ont subi une perte de revenu substantielle depuis le 29 février 2020.

Au moins 14,5 millions de foyers n’ont pas accès à Internet haut débit. Pour de nombreuses familles, en particulier dans les zones urbaines et suburbaines, le coût élevé du haut débit les a empêchées d’acquérir le service. Les conséquences de la fracture numérique pendant la pandémie ont été graves. Les enfants ont été coupés de l’apprentissage en ligne et les adultes n’ont pas été en mesure de travailler à domicile ou de trouver des informations de santé vitales.

« Personne ne devrait avoir à choisir entre payer sa facture Internet ou payer pour mettre de la nourriture sur la table », a déclaré Mme Rosenworcel dans un communiqué. «Avec l’aide de la prestation d’urgence large bande, nous avons une nouvelle façon pour les ménages d’accéder à l’apprentissage virtuel, pour les patients de se connecter aux fournisseurs de télésanté et pour ceux qui luttent dans cette pandémie d’acquérir de nouvelles compétences en ligne et de chercher leur prochain emploi.

La fracture numérique a été l’un des problèmes les plus tenaces du gouvernement fédéral.
Bien que des subventions fédérales d’une valeur de plus de 8 milliards de dollars soient allouées chaque année aux fournisseurs de services Internet pour amener le haut débit dans tous les foyers américains, les taux d’adoption et d’accès se sont améliorés d’un coup. Les cartes à large bande, par exemple, surestiment notoirement le nombre de ménages ayant accès au service. Si un fournisseur de services Internet tel que Verizon ou Comcast n’atteint qu’une seule maison dans un bloc de recensement, l’ensemble du bloc apparaît connecté sur les cartes fédérales – même si en réalité, tous les foyers n’ont pas la possibilité d’utiliser le haut débit.

La semaine dernière, Mme Rosenworcel a annoncé la création d’un groupe de travail pour étudier le suivi des données d’accès à large bande par l’agence.