Le pilote britannique qui devait à l’origine piloter Emiliano Sala est COUPABLE d’avoir organisé un vol meurtrier qui a tué la star du foot

Un pilote BRITANNIQUE qui devait à l’origine piloter Emiliano Sala est COUPABLE d’avoir organisé le vol meurtrier qui a tué la star du football.

David Henderson, l’homme d’affaires qui a organisé le vol qui s’est écrasé, tuant l’attaquant de 15 millions de livres sterling et le pilote, a été reconnu coupable par la Crown Court de Cardiff d’avoir mis en danger la sécurité d’un avion.

David Henderson a été reconnu coupable d’avoir organisé le vol meurtrierCrédit : WNS
L'attaquant de 28 ans est décédé dans un accident d'avion en janvier 2019

L’attaquant de 28 ans est décédé dans un accident d’avion en janvier 2019

Henderson, 67 ans, a admis la semaine dernière un chef d’accusation de tentative de déchargement d’un passager sans autorisation ou autorisation valide, avant un procès à Cardiff.

Cette charge concerne généralement un opérateur commercial qui n’a pas obtenu les licences appropriées pour louer un avion à des fins commerciales.

Henderson sera condamné le 12 novembre.

L’avion s’est écrasé dans la mer près de l’île anglo-normande de Guernesey le 21 janvier 2019, tuant l’as argentin Sala, 28 ans, et le pilote David Ibbotson, 59 ans.

Sala a été très fêté avant son transfert prévu en Premier League.

Il y a eu une énorme vague de chagrin après sa mort avec des milliers de fans laissant des hommages au stade.

Plus à venir…

Pour les dernières nouvelles sur cette histoire, revenez régulièrement sur Sun Online.

Thesun.co.uk est votre destination de prédilection pour les meilleures actualités sur les célébrités, les actualités sur le football, des histoires réelles, des images à couper le souffle et des vidéos à voir absolument.

Téléchargez notre application gratuite fantastique, nouvelle et améliorée pour la meilleure expérience Sun Online de tous les temps. Pour iPhone cliquez ici, pour Android cliquez ici.

Aimez-nous sur Facebook à www.facebook.com/thesun et suivez-nous depuis notre compte Twitter principal à @Le soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *