Le personnel non vacciné de United passe de 593 à 320 après que l’entreprise a annoncé qu’ils seraient licenciés

Le pilote de United Airlines Steve Lindland reçoit un vaccin COVID-19 de RN Sandra Manella à la clinique sur place de United à l’aéroport international O’Hare le 9 mars 2021 à Chicago, Illinois.

Scott Olson | Getty Images

United Airlines a déclaré que le nombre d’employés menacés de licenciement parce qu’ils n’étaient pas vaccinés contre Covid-19 est passé de 593 lundi à 320 personnes jeudi.

United au cours de l’été a déclaré que le personnel devait être vacciné contre Covid-19 pour y travailler et que la date limite pour présenter une preuve de vaccination était lundi tardif.

« Notre politique de vaccination continue de prouver que les exigences fonctionnent – ​​en moins de 48 heures, le nombre d’employés non vaccinés qui ont commencé le processus de séparation de l’entreprise a été réduit de près de moitié, passant de 593 à 320 », a déclaré United dans un communiqué. .

C’est une nouvelle de dernière minute. Revenez pour les mises à jour.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.