Skip to content

"J'encouragerai la Nouvelle-Zélande!": Le père de la star anglaise Ben Stokes révèle qu'il soutiendra son pays, lorsque les deux équipes s'affronteront demain en finale de la Coupe du monde de cricket

  • Le Kiwi Gerard Stokes se dit "fier" de Ben, mais souhaite que son équipe nationale gagne
  • Ben, 28 ans, est né en Nouvelle-Zélande mais vit en Angleterre depuis l'âge de 12 ans.
  • Gerard sur Twitter dit qu'il soutient "toute équipe dans laquelle mon fils est, à moins qu'ils ne jouent les Black Caps"

La star anglaise Ben Stokes se battra pour la gloire lors de la finale de la Coupe du monde de cricket à Lord's aujourd'hui – mais son père encouragera l'opposition.

Le Néo-Zélandais, Gerard Stokes, a déclaré dimanche au Mail que, s'il était «incroyablement fier» des réalisations de son fils, il souhaitait que son équipe nationale l'emporte.

Ben, 28 ans, est né en Nouvelle-Zélande mais vit en Angleterre depuis l'âge de 12 ans.

Le père de Ben Stokes a révélé qu'il s'impliquerait pour la Nouvelle-Zélande demain en Angleterre, en finale

Ben Stokes avec son père Gerard dans le vestiaire de l'Oval après la victoire de l'Angleterre contre l'Inde en septembre. Mais le Néo-Zélandais Gerard a déclaré dimanche au Mail que, s'il était "incroyablement fier" des réalisations de son fils, il souhaitait que son équipe nationale gagne.

Gerard, alors joueur professionnel de la ligue de rugby, a déplacé la famille Stokes de 20 000 km pour assumer un rôle d’entraîneur en Angleterre.

Gerard et son épouse Deborah, qui sont retournés à Christchurch en 2013, vont rester avec des dizaines de membres de leur famille pour regarder le match toute la nuit en raison de la différence de temps de 11 heures.

Gérard, surnommé Ged par des amis, a parlé avec enthousiasme du match, qui est considéré comme le plus important de la carrière illustre de son fils. "Cela pourrait être son seul coup", dit-il.

Le père de Ben Stokes a révélé qu'il s'impliquerait pour la Nouvelle-Zélande demain en Angleterre, en finale

Gérard, surnommé Ged par des amis, a parlé avec enthousiasme du match, qui est considéré comme le plus important de la carrière illustre de son fils. "Cela pourrait être son seul coup", dit-il

De quel côté es-tu? Le guide de la trémie d'un dimanche sportif:

10h30 Angleterre-Nouvelle-Zélande en finale de la Coupe du monde de cricket de Lord’s. En direct sur Sky Sports et gratuitement sur Channel 4.

11h: la couverture de Wimbledon débute sur BBC2 avec la mise en place de Djokovic v Federer. Basculer vers BBC1 pour la finale masculine à 14 heures.

11h Angleterre v Samoa à la Coupe du Monde Netball, Sky Sports.

13h15: La couverture du cricket sur Channel 4 passe à More4 tandis que la station diffuse le Grand Prix de Grande-Bretagne.

14h10: début du Grand Prix. Le cricket revient sur Channel 4 après la course, environ deux heures plus tard.

Couverture du Tour de France Eurosport1, de 13h15 à 16h00, ITV4, de 13h00 à 16h00, S4C, à 14h00 – clôture.

Le profil de Gerard sur Twitter déclare qu'il soutient "n'importe quelle équipe dans laquelle mon fils Ben est, à moins qu'ils ne jouent contre les Black Caps."

Et lui demandant s'il préférerait que la Nouvelle-Zélande, plutôt que l'Angleterre, triomphe aujourd'hui, il répondit d'un air penaud: "Oui, probablement." Deborah était plus diplomate en disant: "Nous sommes des gagnants, quel que soit le vainqueur".

Stokes, l'un des artistes les plus remarquables d'Angleterre, porte des tatouages ​​maoris sur son bras gauche, signe de l'héritage ancestral de sa mère, et trois lions sur son dos, en hommage à son pays d'adoption.

"Si on demande à Ben, il dit toujours qu'il est né en Nouvelle-Zélande, mais que c'est un Anglais", a déclaré Gérard. Et il est un fier Anglais à ça.

Les 30 000 admirateurs du cricket vont faire le plein aujourd'hui, où l'Angleterre, dirigée par le capitaine Eoin Morgan, a une occasion en or de devenir une légende sportive.

L'Angleterre espère remporter le trophée pour la première fois après avoir échoué en finale en 1979, 1987 et 1992.

L'affrontement se déroulera lors d'un «dimanche superbe» d'événements sportifs, qui seront tous retransmis en direct à la télévision terrestre.

D'ici l'après-midi, des millions de passionnés de sport alterneront frénétiquement entre le cricket, la finale masculine de Wimbledon entre Novak Djokovic et Roger Federer et le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, où Lewis Hamilton souhaite renforcer son avance en championnat de Formule 1.

  • Les Néo-Zélandais espérant assister à la finale dans un pub ont été frustrés par le fait que les propriétaires l'aient laissé trop longtemps pour demander une licence spéciale tardive. Les Black Caps n’étant pas prisées pour se qualifier pour la finale d’aujourd’hui, les sites ont donc négligé de demander l’autorisation d’ouvrir toute la nuit pour retransmettre en direct l’action qui commence à 21h30, heure locale.

Publicité

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *