Dernières Nouvelles | News 24

Le Pen « prêt à exercer le pouvoir » après la défaite du parti Macron — RT World News

L’ancien leader du Rassemblement national a promis de défendre les intérêts des Français

La politicienne française de droite Marine Le Pen a déclaré qu’elle était prête à diriger le pays, après que le président Emmanuel Macron a convoqué des élections anticipées à la suite d’une défaite écrasante prévue pour son parti Renaissance lors du vote parlementaire européen.

Le Pen, largement considérée comme la favorite pour l’élection présidentielle française de 2027, a déclaré qu’elle pourrait « non mais bienvenue » La décision de Macron de dissoudre l’Assemblée nationale, après que son parti, le Rassemblement national (RN), actuellement dirigé par Jordan Bardella, ait remporté environ un tiers des voix aux élections européennes, assurant ainsi 30 sièges au Parlement européen. L’alliance Renaissance de Macron est en queue de peloton avec environ 15 % des voix.

« Nous sommes prêts à exercer le pouvoir si les Français nous font confiance lors de ces prochaines élections législatives. » » a déclaré Le Pen lors d’un rassemblement dimanche, peu après l’annonce choc de Macron d’organiser des élections législatives. « Nous sommes prêts à redresser le pays, prêts à défendre les intérêts des Français, prêts à mettre fin à l’immigration de masse, prêts à faire du pouvoir d’achat des Français une priorité. »





Le leader du Rassemblement national, Bardella, qui a toujours fait campagne pour limiter la libre circulation des migrants en mettant en œuvre des contrôles aux frontières nationales et pour assouplir les règles climatiques de l’UE, a fait écho aux remarques de Le Pen, affirmant que « La France a rendu son verdict et il n’y a pas d’appel. » Il a fait valoir que les résultats du vote démontrent la « Détermination de notre pays à ce que l’Union européenne change de direction » avec les Français exprimant « une envie de changement ».

« Emmanuel Macron est ce soir un président affaibli » » a déclaré Bardella.

Le bureau de Macron a justifié la décision de dissoudre l’Assemblée nationale, citant « le score historique de l’extrême droite » et le courant « désordre parlementaire ».



Macron veut que la France « entre en guerre contre la Russie » – Le Pen

Les élections parlementaires européennes se sont achevées dimanche après quatre jours de vote. Les sondages à la sortie des urnes ont indiqué une évolution en faveur des partis d’extrême droite et conservateurs.

Macron, ardent défenseur de l’aide et de l’armement de l’Ukraine dans le conflit avec la Russie, a été accusé par Le Pen de « faire de la politique avec la guerre » et « détournement » les hostilités pour réaliser son programme électoral. Elle a critiqué la décision de Macron d’autoriser l’Ukraine à utiliser des armes fournies par l’Occident pour frapper plus profondément sur le territoire russe, arguant que cela créerait un conflit. « danger stupéfiant » pour la France.

Le Pen, ancien candidat à trois reprises à la présidentielle, s’est également constamment opposée à l’admission de l’Ukraine à l’OTAN et à l’UE, et s’est également prononcée contre les sanctions économiques contre la Russie.

Lien source