Skip to content

OSLO (Reuters) – Telenor prévoit de choisir son fournisseur de technologie 5G au quatrième trimestre de 2019, a déclaré son PDG à Reuters, sans toutefois préciser aux autorités norvégiennes si Huawei pourrait être l'un d'entre eux.

Le PDG norvégien de Telenor a annoncé sa décision concernant un fournisseur 5G au quatrième trimestre

PHOTO DE FICHIER: le drapeau de Telenor flotte à côté du siège de la société à Fornebu, en Norvège, le 1er juin 2017. REUTERS / Ints Kalnins / File Photo

Depuis des mois, le gouvernement des pays nordiques évalue les mesures visant à réduire les vulnérabilités potentielles de son secteur des télécommunications et, comme d’autres alliés des États-Unis, est sous pression de Washington pour ne pas autoriser la société chinoise en tant que fournisseur.

Telenor, entreprise contrôlée par l’État, a signé son premier contrat majeur avec Huawei en 2009, une entente qui a ouvert la voie à l’extension mondiale de la société chinoise.

Telenor a fait appel à Huawei pour remplacer l’ensemble de son infrastructure de service mobile dans son pays d’origine, dans le cadre d’une mise à niveau majeure de ses systèmes. Le siège des deux sociétés en Norvège se trouve sur le même campus à la périphérie d’Oslo.

En juin, Telenor – qui compte 178 millions d'abonnés dans huit pays d'Europe et d'Asie – s'est vu attribuer sa première fréquence 5G par l'autorité norvégienne des télécommunications.

"Je pense que nous prendrons une décision sur le fournisseur de technologie 5G à la fin de cette année, et la Norvège sera le premier marché sur lequel nous déploierons la 5G", a déclaré le directeur général de Telenor, Sigve Brekke, dans une interview une conférence de presse.

«Le plan est de faire des lancements commerciaux en Norvège en 2020 … Si nous n’avons aucune précision, nous ne pourrons pas le faire, mais le plan actuel est de le faire. Mais la photo change presque toutes les semaines.

Brekke a refusé de donner des détails sur les discussions de Telenor avec le gouvernement, qui en est également le principal propriétaire, sur le dossier Huawei.

Telenor et son rival Telia utilisent actuellement des équipements 4G Huawei en Norvège et testent les équipements de la société chinoise dans leurs réseaux expérimentaux 5G.

Il effectue également des tests d’équipement 5G avec les concurrents de Huawei, Ericsson et Nokia.

BÉNÉFICES DOUX

L'action Telenor a perdu 4% à 1056 GMT, derrière un indice de référence d'Oslo en baisse de 0,88%, après avoir assoupli ses prévisions en matière de perspectives et affiché des résultats stables pour le deuxième trimestre.

La société s'attend à une baisse de ses bénéfices pour le reste de l'année, pénalisée par les problèmes rencontrés dans certaines de ses activités en Asie, notamment une «perspective ajustée» pour ses activités en Malaisie, Digi, et une provision ponctuelle provenant de ses activités Grameenphone au Bangladesh. .

Les prévisions mises à jour comprennent également les perspectives de ses activités en Thaïlande, Dtac, qui avaient été exclues des prévisions de la société au trimestre précédent.

"Sur cette base, et sur les résultats obtenus jusqu'à présent cette année, nous prévoyons des revenus d'abonnement et de trafic similaires à ceux de 2018 et une baisse de l'EBITDA à un chiffre", indique le communiqué.

Brekke a précisé qu’il s’agissait de pièces uniques et que la stratégie actuelle de Telenor était intacte. Telenor a un aperçu complet du problème sur Grameenphone, lié à la manière dont les paiements de commission aux distributeurs ont été rapportés, a-t-il déclaré.

Au deuxième trimestre, Telenor a annoncé un bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) de 11,09 milliards de couronnes (1,3 milliard de dollars), contre 11,03 milliards de couronnes un an auparavant.

Reportage de Gwladys Fouché; Édité par Sherry Jacob-Phillips et David Evans

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *