Le PDG de Mondelez qualifie l’acquisition de Chipita de 2 milliards de dollars de victoire pour les deux sociétés

Le PDG de Mondelez, Dirk Van de Put, a qualifié jeudi sa dernière acquisition de « gagnant-gagnant » pour les deux sociétés impliquées dans l’accord.

Le fabricant d’Oreo a annoncé mercredi son acquisition de Chipita, une entreprise grecque dont les croissants et les snacks cuits au four lui ont permis de générer 580 millions de dollars de ventes l’année dernière. L’achat rapporte à Mondelez environ 2 milliards de dollars, qu’il prévoit de financer à l’aide de nouvelles émissions de dette et des liquidités existantes.

« Nous pouvons utiliser leur distribution, leur présence pour construire notre distribution, mais aussi pour amener nos marques à leurs produits », a déclaré Van de Put à Jim Cramer de CNBC sur « Mad Money ». « Imaginez un croissant avec du chocolat Cadbury ou du chocolat Milka. »

Van De Put a déclaré que les produits de Chipita, bien que populaires principalement en Europe de l’Est, ont un potentiel de croissance dans le reste du monde, en particulier sur les marchés émergents.

« C’est une vraie situation gagnant-gagnant à mon avis », a-t-il déclaré.

Les actions de Mondelez ont augmenté de 8% cette année, lui donnant une valeur marchande de 89,2 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *