Le patron de Saudi Aramco met en garde de ne pas « diaboliser » l’industrie des hydrocarbures malgré la pression mondiale pour atteindre les objectifs climatiques | Actualités Climat

Le chef de la plus grande entreprise pétrolière du monde a rejeté les suggestions selon lesquelles le pétrole serait complètement supprimé et a déclaré que ce serait une erreur de « diaboliser » l’industrie des hydrocarbures.

Dans une interview exclusive avec Sky News, Amin Nasser, PDG de Saudi Aramco, a insisté sur le fait que le pétrole a un avenir, malgré une évolution mondiale vers une énergie renouvelable plus propre.

« Le pétrole et le gaz continueront de faire partie du bouquet énergétique pendant des décennies », a-t-il prédit. « Cela ne veut pas dire qu’ils seront les mêmes, ils seront plus propres, les technologies aideront à réduire considérablement les émissions.

« Nous avons besoin d’une politique holistique qui tienne compte de l’énergie, de la fiabilité, de l’abordabilité et de la sécurité énergétique, afin d’éviter une crise économique mondiale due au manque d’approvisionnement.

« Cela va continuer pendant des décennies. Les hydrocarbures feront partie du bouquet énergétique pour les décennies à venir. »

Image:
Raffinerie de pétrole et terminal pétrolier de Ras Tanura de Saudi Aramco

La société d’État Saudi Aramco est la troisième entreprise la plus valorisée au monde, derrière les entreprises technologiques américaines Apple et Microsoft. Elle est également considérée par certaines mesures comme la plus grande entreprise polluante de la planète.

Dans une tentative audacieuse de renverser la réputation de l’entreprise de contribuer à l’urgence climatique, M. Nasser a annoncé l’ambition d’Aramco de devenir neutre en carbone d’ici trois décennies.

« Saudi Aramco atteindra l’ambition d’être à zéro net de nos opérations d’ici 2050 », a déclaré M. Nasser lors du premier sommet de l’Initiative verte saoudienne ce week-end, quelques heures après le prince héritier du royaume Mohammed ben Salmane. a annoncé que l’État arabe du Golfe atteindrait zéro net d’ici 2060.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Daily Climate Show : La compensation carbone est-elle une solution à long terme ?

Plus tôt cette année, l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la principale organisation mondiale de l’énergie, a publié un rapport « Net Zero d’ici 2050 » mettant les investisseurs en garde contre le financement de nouveaux projets d’approvisionnement en pétrole, gaz et charbon au-delà de 2021.

En avance sur COP26, qui commence plus tard ce mois-ci, l’AIE a déclaré que les investissements dans les énergies renouvelables doivent tripler d’ici la fin de la décennie si le monde espère lutter efficacement contre le changement climatique et garder sous contrôle les marchés énergétiques volatils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *