Skip to content

LONDRES (Reuters) – Le parti travailliste britannique a déclaré mardi avoir été victime d'une cyberattaque à grande échelle sur ses plateformes, mais que ces tentatives ont échoué sans qu'aucune violation de données ne soit commise.

"Nous avons vécu une cyberattaque sophistiquée et à grande échelle sur les plates-formes numériques du travail", a déclaré le parti dans un communiqué.

"Nous avons agi rapidement et ces tentatives ont échoué en raison de nos systèmes de sécurité robustes."

Reportage de Costas Pitas et Liz Piper; édité par Guy Faulconbridge

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *