Skip to content

Le Parlement européen envoie une flotte de voitures avec chauffeur à des centaines de kilomètres chaque mois … avec presque aucun passager à l'intérieur.

Le convoi de 105 véhicules fait le trajet aller-retour de 560 miles de Bruxelles à la ville française de Strasbourg, malgré le fait que la plupart des députés choisissent de prendre l'avion ou de prendre le train.

C'est ainsi que les députés ont une limousine en attente s'ils souhaitent assister à des fonctions ou faire des voyages en ville.

Le mois dernier, l’UE a adopté une motion déclarant une «urgence climatique» afin de forcer ses institutions à faire davantage pour lutter contre le changement climatique.

Le Parlement européen envoie plus de 100 miles de voitures avec chauffeur à moitié vides chaque mois

Une flotte de voitures avec chauffeur, envoyées par le Parlement européen, a parcouru des centaines de kilomètres sans presque aucun passager (image). Cela vient un mois après que l'UE a adopté une motion déclarant une «urgence climatique»

Mais la divulgation a renouvelé les critiques du soi-disant «cirque itinérant», qui voit environ 4 000 fonctionnaires et politiciens bruxellois décamper à Strasbourg pendant une semaine chaque mois.

L’eurodéputée du Brexit Party, Alexandra Phillips, a déclaré: «Cela montre que la vertu de l’UE sur la lutte contre le changement climatique n’est rien d’autre que de l’air chaud.

«C'est une honte absolue que les contribuables britanniques assidus paient la facture de cette absurdité extravagante. Le Brexit ne peut pas arriver assez tôt. »

Geoffrey Van Orden, député européen, chef des députés conservateurs britanniques, a déclaré: «Cela souligne simplement le gaspillage et l'extravagance totaux d'avoir deux sièges pour le Parlement européen.

«Les conservateurs britanniques mènent la campagne contre Strasbourg depuis des années. La plupart des députés sont contre, mais c'est dans le traité UE et le gouvernement français bloque le changement.

Le Parlement européen envoie plus de 100 miles de voitures avec chauffeur à moitié vides chaque mois

Geoffrey Van Orden, député européen (photographié lors d'une session de vote lors d'une session plénière au Parlement européen le 17 décembre), leader des députés conservateurs britanniques, a déclaré que cela “ souligne le gaspillage et l'extravagance totaux d'avoir deux sièges pour le Parlement européen ''

"Heureusement, le 31 janvier (date à laquelle le Royaume-Uni doit quitter l'UE), les députés britanniques cesseront de se laisser entraîner."

Bruxelles injecte déjà des dizaines de millions de livres sterling d’argent des contribuables européens chaque année sur l’affrètement de trains spéciaux pour que des centaines de députés européens et leur personnel se rendent à Strasbourg.

La décision d'accueillir un deuxième siège pour le Parlement a été imaginée pour apaiser la France et a été inscrite dans les traités de l'UE.

Le Parlement européen envoie plus de 100 miles de voitures avec chauffeur à moitié vides chaque mois

Les députés (sur la photo, les pays unis représentés sur des drapeaux) bénéficient également d'avantages de grâce et de faveur d'un salaire annuel de 90 000 £ et de 3 900 £ par mois, qu'ils n'ont pas à fournir de reçus et ont voté l'année dernière pour garder le secret

Il s'agit de 2 500 boîtes de matériel déplacées des bureaux des députés européens à Bruxelles vers la ville française, où elles séjournent dans des hôtels et dînent avec l'aimable autorisation du contribuable. L'arrangement coûterait plus de 100 millions de livres sterling par an.

Hier soir, un porte-parole du Parlement européen a défendu l'envoi de son convoi de voitures chaque mois.

Ils ont affirmé qu’il s’agissait d’une «bonne gestion financière» car cela reviendrait moins cher que d’avoir une flotte qui reste à Strasbourg.

Le Parlement européen envoie plus de 100 miles de voitures avec chauffeur à moitié vides chaque mois

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, à gauche, s'entretient avec la chancelière allemande Angela Merkel, au centre, et la présidente du Conseil européen, Ursula von der Leyen, deuxième à droite, et le président français Emmanuel Macron, à droite, lors d'une table ronde lors d'un sommet de l'UE à Bruxelles le 13 décembre

Selon eux, 15 des 120 véhicules de la flotte sont entièrement électriques et seuls 105 peuvent arriver à Strasbourg. On pense que ce sont principalement des voitures hybrides et à essence.

En novembre, seulement 25 députés se sont rendus à la session plénière plénière de Strasbourg en voiture, ce qui signifie que la grande majorité des véhicules se rendent à Strasbourg sans passagers.

Les députés ont accès à la flotte de chauffeurs à Bruxelles et à Strasbourg à tout moment, en prenant simplement un ascenseur dans le sous-sol du Parlement où ils sont en attente. Il suffit de flasher son badge et d'indiquer au chauffeur sa destination avant d'y être conduit gratuitement.

Le Parlement européen envoie plus de 100 miles de voitures avec chauffeur à moitié vides chaque mois

Le Parlement européen en session à Strasbourg. M. Farage est député européen depuis deux décennies

Les députés bénéficient également d'avantages de grâce et d'un salaire annuel de 90 000 £ et de 3 900 £ par mois, qu'ils n'ont pas à fournir de reçus et ont voté l'année dernière pour garder le secret.

Ils peuvent réclamer 300 € supplémentaires (255 £) par jour pour se présenter à la salle de débat.

Tout changement visant à tenir des auditions à Bruxelles uniquement nécessiterait une décision unanime du Conseil européen lors d'un sommet des 28 dirigeants du bloc, bientôt 27 après le départ de la Grande-Bretagne le 31 janvier.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *