Le nouveau PDG par intérim de Parler invite Trump ET Biden à rejoindre le «  discours civil  » après la remise en ligne de la plateforme

Le PDG par intérim du site de médias sociaux favorable aux conservateurs Parler a invité le président Joe Biden et son prédécesseur Donald Trump à créer des comptes, encourageant le «discours civil» après avoir annoncé le retour de la plateforme.

Le nouveau directeur général par intérim de Parler, l’activiste de longue date du Tea Party, Mark Meckler, a étendu l’offre à l’actuel et ancien président lors d’une interview avec Fox News mardi soir, affirmant que les deux étaient les bienvenus sur le site.

«Ce que Parler veut vraiment, c’est être une place publique, et une place publique est l’endroit où n’importe qui peut venir, il peut dire ce qu’il veut tant que c’est légal. Et Donald Trump n’a rien dit d’illégal, pour autant que je sache. Il ne l’a certainement pas fait sur Twitter, ni sur Facebook ni sur aucun des autres endroits où il a été interdit ». Meckler a dit à Neil Cavuto de Fox.

[Trump]serait plus que bienvenu de nous rejoindre sur Parler, nous serions heureux de l’accueillir avec le président Biden. Nous sommes heureux d’avoir n’importe qui de n’importe quel parti qui veut venir s’engager dans un discours civil.

Il n’était pas clair si Trump prévoyait de rejoindre la plate-forme, car le PDG a noté qu’il n’avait pas communiqué personnellement avec l’ancien dirigeant américain et qu’il n’était au courant d’aucune discussion entre l’organisation Trump et quiconque chez Parler.

Il est peu probable que Biden accepte l’invitation, non seulement en raison de la nature «  controversée  » du réseau favorable aux conservateurs, mais aussi pour ne pas allumer les projecteurs. « L’ancien gars, » comme il a fait référence à Trump lors d’une mairie de CNN mardi.

«Depuis quatre ans, tout ce qui fait les manchettes, c’est Trump … j’en ai assez de parler de Trump» Dit Biden.

Aussi sur rt.com

«  Nous ne serons pas annulés  »: la plateforme de médias sociaux Parler RELANCE après avoir été limogée par Big Tech à la suite des émeutes au Capitole

Les commentaires de Meckler mardi soir faisaient suite à une déclaration plus tôt dans la journée déclarant que Parler était revenu en ligne après une interruption de plusieurs semaines après le démarrage de la plate-forme par Amazon Web Services à partir de ses serveurs le mois dernier. À la lumière de l’émeute du 6 janvier à Capitol Hill, Amazon a fait valoir que les politiques de modération du contenu du site étaient trop laxistes et permettaient aux discours violents et haineux de proliférer.

Dans son entretien avec Cavuto, Meckler a déclaré que, bien que Parler soit de retour en ligne, la société était toujours en négociations pour que son application soit rétablie sur l’App Store d’Apple, mais a ajouté que le site était « Pas vraiment intéressé » en revenant sur le Play Store de Google, en appelant le géant de la technologie «Anti-liberté d’expression».

Meckler a été installé en tant que PDG par intérim de Parler lundi, après que son conseil d’administration a voté l’éviction de l’ancien directeur général, John Matze, au début du mois. Selon Matze, Meckler était sur Parler’s « Comité exécutif » avant d’être élevé au poste de PDG.

Aussi sur rt.com

PHOTO DE FICHIER.
Telegram occupe la première place en tant qu’application la plus téléchargée au MONDE en janvier, révèle le fondateur

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!