Le Nigeria interdit Twitter et Trump adore ça – [FULL STATEMENT] – Le bon scoop

Le Nigeria vient d’interdire Twitter après que la société a supprimé l’un des tweets du président qui, selon eux, violait ses politiques.

Voici l’histoire via CNET :

Le Nigeria a bloqué l’accès à Twitter dans le pays, après que le site de médias sociaux a supprimé un tweet du président Muhammadu Buhari plus tôt dans la semaine.

Le ministère fédéral nigérian de l’Information et de la Culture a déclaré vendredi dans une série de tweets que le gouvernement avait suspendu Twitter « pour une durée indéterminée » en raison de « l’utilisation persistante de la plate-forme pour des activités susceptibles de saper l’existence de l’entreprise nigériane ».

Mercredi, Twitter a supprimé un tweet de Buhari qui, selon lui, violait sa politique de « comportement abusif », a rapporté Reuters. Le tweet faisait référence à la guerre civile dans la région du Biafra au Nigeria à la fin des années 1960 et visait les sécessionnistes d’aujourd’hui accusés d’attaques contre des bâtiments gouvernementaux, a noté le média, ajoutant que Buhari avait servi dans l’armée pendant la guerre civile et était le dirigeant militaire du Nigeria dans les années 1980.

« Ceux d’entre nous dans les champs depuis 30 mois, qui ont traversé la guerre, traiteront » les sécessionnistes « dans la langue qu’ils comprennent », a déclaré le tweet supprimé de Buhari, selon Reuters, qui a noté qu’un million de personnes ont été tuées dans la guerre civile. guerre.

Je me souviens d’une époque où Twitter pensait qu’il était dans l’intérêt du public de voir et d’entendre ce que les dirigeants mondiaux avaient à dire, le bien et le mal. Ah, le bon vieux temps. Maintenant, ils se sont fait la police de la parole du monde, disant essentiellement aux gens ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas dire.

Je ne peux donc pas blâmer le Nigéria d’avoir bloqué Twitter, malgré le fait que de nombreux Nigérians utiliseront des serveurs VPN pour contourner l’interdiction. Le gouvernement nigérian a maintenant menacé d’arrêter et de poursuivre quiconque tenterait de contourner l’interdiction.

Trump vient de publier une déclaration louant l’interdiction de Twitter et félicitant Twitter (cliquez pour agrandir) :

Normalement, je déteste quand les gouvernements disent aux gens ce à quoi ils peuvent et ne peuvent pas accéder. Mais compte tenu de ce que nous avons vu dans notre propre pays l’année dernière, avec Twitter faisant de la politique et utilisant sa plate-forme pour aider Joe Biden à se faire élire, je n’ai aucune sympathie pour eux. Ils le méritent parce qu’ils apportent tout sur eux-mêmes.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.