Le ministre iranien se vante de l’augmentation significative des exportations de pétrole malgré les sanctions américaines

Le ministre iranien du Pétrole s’est vanté de la hausse des exportations de pétrole du pays face aux sanctions américaines, alors que le pays affirme que ses ventes internationales de pétrole ont atteint des niveaux records.

Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, n’a pas rendu public de chiffres détaillés, mais a déclaré que les exportations de pétrole brut avaient augmenté « significativement, » même si les États-Unis ont intensifié les sanctions contre le pays du Moyen-Orient sous l’administration Trump.

Si les sanctions sont levées, nous reviendrons sur le marché plus forts qu’avant et plus rapidement que prévu.

S’adressant à la SHANA, l’agence de presse du ministère iranien du pétrole, Zanganeh a déclaré que «Nous avons établi le record d’exportations de produits raffinés le plus élevé de l’histoire de l’industrie pétrolière pendant la période d’embargo.»

L’Iran a régulièrement choisi de s’abstenir de partager des informations détaillées sur son niveau d’exportations de pétrole alors qu’il reste sous sanctions, craignant que cela ne permette aux pays étrangers de cibler l’un des principaux moteurs de son économie.

Aussi sur rt.com

L’Inde espère importer plus de brut iranien et vénézuélien sous Biden

La déclaration du gouvernement iranien intervient alors que le pays cherche à reconstruire ses relations diplomatiques avec les États-Unis, exhortant le président Joe Biden à rejoindre l’accord nucléaire iranien de 2015 en échange de la levée des sanctions récemment imposées. Bien que l’équipe de Biden ait, jusqu’à présent, suggéré que la décision ne serait pas prise rapidement.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!