Le ministre irakien de la Santé démissionne à la suite de l’incendie dévastateur de l’hôpital causé par l’explosion d’un réservoir d’oxygène

La démission intervient quelques jours après que le Premier ministre Mustafa al-Kadhimi a suspendu al-Tamimi de ses fonctions au cabinet en attendant une enquête sur la cause – et la réponse – de l’incendie du 24 avril à l’hôpital Ibn al-Khatib.

Le gouvernement irakien a confirmé que le ministre de la Santé avait démissionné dans un communiqué publié mardi, parallèlement à la confirmation de la destitution du directeur de l’hôpital Ibn al-Khatib et d’autres hauts responsables de l’établissement médical.

Le système de santé irakien a longtemps lutté pour répondre aux demandes médicales dans le pays, même avant la pandémie de Covid, car le conflit, les sanctions internationales et la corruption nationale ont conduit à négliger le secteur et à ignorer les améliorations nécessaires.

L’explosion du réservoir d’oxygène était un accident, selon des responsables irakiens. Il a coûté la vie à 82 personnes et en a blessé 110 autres. Parmi les morts se trouvent au moins 28 patients Covid qui ont été retirés des ventilateurs afin de les évacuer pendant l’incendie.

Les responsables de la protection civile ont déclaré que l’incendie avait pu se propager rapidement car l’installation ne disposait pas de systèmes de protection adéquats et avait de faux plafonds.

À la suite de l’incendie, le Premier ministre al-Kadhimi a publié une déclaration déclarant que le «L’incident est une preuve de négligence» et qu’il avait « Ordonné qu’une enquête soit ouverte immédiatement. »

Le dirigeant irakien a également annoncé que le pays tiendrait trois jours de deuil national sur les décès, le parlement consacrant l’intégralité de sa session du 26 avril à la mémoire des perdus.

Vous aimez cette histoire? Partagez le avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments